Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
10 décembre 2019 2 10 /12 /décembre /2019 00:29
  • Mardi 10 décembre MANIFESTONS :

  • Le Havre : 10h Franklin
  • Eu le Tréport : 10h Lycée Jean Anguier
  • Fécamp : 10h30 Dunant
  • Rouen : 10h30 Cours Clemenceau
  • Dieppe : 10h30 Gare
  • Lillebonne : 15h Théâtre Romain
Dans les rues de Rouen le 5 décembre
Dans les rues de Rouen le 5 décembre
Dans les rues de Rouen le 5 décembre

Dans les rues de Rouen le 5 décembre

RDV le 10 décembre

Nous étions plus de 60 000 manifestant.e.s ce jeudi 5 décembre 2019 dans les rues de Seine-Maritime (30 000 à Rouen, 25 000 au Havre, 4 000 à Dieppe, 800 à Fécamp, 800 à Eu, 600 à Lillebonne). Et nous étions plus d’un million dans tout le pays !

Nous n’avions pas dénombré autant de monde dans les rues depuis longtemps. D’ores et déjà des secteurs professionnels ont reconduit la grève vendredi 6 décembre : c’est le cas de la RATP, de la SNCF à l’échelle nationale. En Seine Maritime, c’est aussi le cas de l’énergie, de nombreux personnels de l’éducation nationale, des territoriaux de plusieurs collectivités mais aussi dans plusieurs entreprises du secteur privé du pétrole, de la chimie, de la métallurgie et du commerce…. D’autres ont prévu de s’y mettre dès lundi matin où de nombreuses assemblées sont organisées dans les entreprises, les services, les lycées et universités.

Le gouvernement a bien compris qu’il a face à lui un puissant mouvement de mécontentement qui touche toutes les couches de la société, de la jeunesse aux retraités, du public comme du privé, mais aussi des précaires et des chômeurs.

Le gouvernement a peur du succès de la grève et de sa généralisation. Le président des riches et le MEDEF ont peur d’un blocage économique de tout le pays. C’est la raison pour laquelle il a modifié en urgence son agenda en programmant dès lundi une rencontre entre Delevoye et les syndicats, et en avançant les annonces que doit faire le 1er Ministre la semaine prochaine.

Le gouvernement va chercher une nouvelle fois à diviser les travailleurs des différents secteurs en lutte. Pour nous, pas question de négocier sans le retrait préalable pur et simple du projet MACRON-DELEVOYE de retraite par point.

Nous pouvons gagner le retrait mais aussi sur d’autres revendications comme l’augmentation des salaires, des pensions, des minima sociaux mais aussi sur l’arrêt des suppressions de postes et des licenciements là où la grève est puissante. Ce n’est pas dans les poches des salarié.e.s et des retraité.e.s qu’il faut trouver l’argent qui manque pour financer les retraites et les pensions et tout ce qui rendrait nos vies meilleures, mais dans celles des actionnaires, du grand patronat !

Nous faisons nôtre l’appel de l’intersyndicale nationale du 6 décembre qui réaffirme « le refus d’un système par points dit universel qui conduirait à une baisse des pensions et à reculer encore l’âge de départ ».

C’est le moment pour s’y mettre toutes et tous, d’ancrer la grève dès maintenant dans la reconduction. Nous serons en grève et en action lundi 9 décembre. Donnons-nous les moyens de construire un mouvement puissant de grève pour :

  • Le retrait du projet Macron Delevoye
  • La retraite à 60 ans pour tous à taux plein (et maintien des dispositions plus favorables)
  • Le maintien du calcul de la pension sur les 6 derniers mois dans le public
  • Le retour au calcul sur les 10 meilleures années dans le privé
  • Le maintien et l’amélioration de tous les régimes de retraite existants
  • La hausse des pensions et des salaires
  • La défense des emplois, des services publics, des statuts et des conventions collectives.

Mardi 10 décembre MANIFESTONS :

Le Havre : 10h Franklin

Eu le Tréport : 10h Lycée Jean Anguier

Fécamp : 10h30 Dunant

Rouen : 10h30 Cours Clemenceau

Dieppe : 10h30 Gare

Lillebonne : 15h Théâtre Romain

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents