Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
20 juin 2019 4 20 /06 /juin /2019 15:21

Il est impossible que ces sous-traitances en cascade depuis la mise en chantier de l'EPR de Flamanville, tout comme le recours à des entreprises sous-traitantes dans les centrales nucléaires en activité, n'aient pas de liens avec les difficultés rencontrées.  La sous-traitance dans le domaine du bâtiment est une question endémique.  Malgré quelques mesures, elle reste largement pratiquée. Pour des raisons de profits.  Or, dans le domaine du nucléaire, c'est doublement criminel.  Pour les salariés concernés et pour la population.

Ci-dessous un article datant de 2011, à l'époque où le scandale éclata. 

Question : Quelle entreprise était responsable de ces soudures ? Comment étaient recrutés les salariés et quelles étaient leurs conditions de travail ? La direction d'EDF est maître d'ouvrage.  Le principal maître d'oeuvre est Bouygues.

Extraits

"La sous-traitance à l'extrême comme c'est le cas aujourd'hui dans le secteur nuit non seulement aux salariés, mais conduit également à ne plus être un optimum technico-économique. De surcroît, cette situation est mauvaise pour la sûreté", expliquait ainsi Virginie Gensel, la secrétaire général de la FNME-CGT lors d'une conférence de presse sur la question. "Certains métiers doivent rester dans le giron de l'entreprise exploitante car sinon il y a une vraie perte de savoir-faire. Chez EDF par exemple, à force de sous-traiter des activités de maintenance, les agents permanents ne sont pas même capables de savoir si un robinet est vissé dans le bon sens ! Heureusement, EDF commence à réinternaliser des robinetiers et chaudronniers mais cela doit aller plus loin. D'autant plus qu'une grande partie des effectifs va bientôt partir à la retraite », souligne Laurent Langlard, le porte-parole de la fédération.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents