Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
7 juin 2019 5 07 /06 /juin /2019 17:14

La SNCF, comme France Télécom il y a une dizaine d'années, entend s'ouvrir à la concurrence.  "There is no alternative" dit Bruxelles.  Il n'y a pas d'autres choix disaient et disent Macron, Moscovici, Hollande, Sarkozy, Pépy ... et le Medef.

Au procès des dirigeants de France Télécom, l'ex numéro 2 avait le sentiment que l'entreprise "allait dans le bon sens", en 2008-2009, alors même que se développe ce qu'on appelle aujourd'hui la "maltraitance organisationnelle".

A la SNCF, c'est sans doute le sentiment de Guillaume Pépy.

Ces gens là ne sentent jamais venir la colère, la lassitude, le dégoût. 

Beaucoup de cheminots ont voté "NON" au traité constitutionnel qui instituait la libéralisation et l'ouverture à la concurrence à tout va des chemins de fer européens.  Leur vote aurait dû être souverain et respecté.  Bruxelles et la majorité des parlementaires français s'en sont moqué.

La colère des cheminots est intacte.

Comme celle des gilets jaunes.

Comme celle de ceux de Alstom.

Comme celle des salariés de General Electric.

Comme celle des urgentistes.

Et de tant d'autres.

Cette colère aujourd'hui est souvent sourde, rentrée.  Mais que toutes ces colères s'agrègent et les élites européistes et "libérales", partisans de la libre concurrence et du capitalisme mondialisé, pourront s'effrayer.

YG.

 

 

Manifestation des cheminots : « Ils font tout pour nous dégoûter et pour qu’on parte »

Extraits :

" On a l’impression de vivre la même chose qu’à France Télécom. La direction passe en force au nom de l’ouverture à la concurrence. "

« Ils sont en train de faire un plan social gigantesque »

Source - Le Monde : https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/06/04/manifestation-des-cheminots-ils-font-tout-pour-nous-degouter-et-pour-qu-on-parte_5471453_3224.html

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents