Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
30 avril 2019 2 30 /04 /avril /2019 09:17

Par Michel Quinet, Secrétaire général du parti de la démondialisation.

Le 27 avril 2019

Le mouvement des Gilets jaunes n’est pas un coup de sang éphémère, il dure … A la grande déception du gouvernement eurolibéral et de son envoyé spécial, Macron.

Face à cette dure réalité, Macron et le gouvernement ont essayé en décembre de le désamorcer en annonçant la suppression de l’augmentation de la taxe sur les carburants et une fausse hausse du SMIC. Ces mesurettes vont, selon l’INSEE, doper un peu la consommation mais ne répondent aucunement aux attentes des manifestants. Dans le même temps, le pouvoir use de la violence et de l’intimidation en plus de la désinformation en réprimant les manifestants du samedi, en expulsant les Gilets jaunes des ronds-points (ils y sont revenus), lieux de rencontre de communication et de soutien de la population, en qualifiant les gilets jaunes de haineux , d’agressifs et de racistes, de quasi terroristes.

Comme les Gilets jaunes s’obstinent, affinent par la discussion leurs revendications légitimes que Macron-Philippe ne peuvent plus caricaturer comme un refus de la taxe sur les carburants, celui qui se prend pour Jupiter a sorti de son chapeau son « Grand débat national ». Très vite cette initiative a montré ce qu’elle était : un grand enfumage doublé d’une opération de com’. Macron, en prétendant répondre aux questions des « gens », s’est adjugé un temps d’antenne considérable et n’a fait que défendre sa politique en réaffirmant que ses choix politiques sont les bons, qu’on y changera rien. Seuls quelques aménagement mineurs, ne mettant pas en cause l’essentiel, sont possibles car ils sont avant tout destinés à relâcher un peu la pression sur certains pour tenter de diviser.

(...)

pour lire la suite, cliquez ci-dessous :
http://www.pardem.org/actualite/luttes/950-macron-cachez-ces-gilets-jaunes-que-je-ne-saurais-voir

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents