Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
28 avril 2019 7 28 /04 /avril /2019 14:27

https://www.europe1.fr/economie/points-de-vente-cartes-de-reduction-lignes-a-grande-vitesse-les-annonces-du-patron-de-la-sncf-3895473.amp

Voici des annonces qui vont réjouir le coeur de toutes les bonnes consciences branchées.  Et qui font rire jaune les vrais voyageurs SNCF qui galèrent sur les lignes de banlieues ou de TER, comme sur la ligne Le Havre-Paris ... Pour moi, ça a été la franche rigolade : j'ai 70 ans.  Alors la trottinette, même électrique ... Mes besoins sont les mêmes que ceux de beaucoup de Normands : aller facilement de Rouen à Fécamp, ou de Fécamp au Havre, ou encore de Dieppe à Rouen ou Paris ... sans encombrer les routes, ni en voiture, ni en car. 

Guillaume Pépy affirme ne pas supprimer de lignes.  Ce n'est pas sa décision.  C'est grâce aux batailles des usagers, des syndicalistes, d'élus locaux et certainement aujourd'hui aussi de la lutte des gilets jaunes (https://www.humanite.fr/sncf-le-train-des-luttes-rouvre-la-ligne-abbeville-le-treport-658021)

En revanche, des gares sont abandonnées. En Seine-maritime, Virville à la fin de 2018, et d'ici à la fin de l'année 2019, de nouveaux arrêts de trains disparaissent, notamment dans les gares de Saint-Martin-du-Vivier, Foucart et Bolbec. Il prévoit également moins de trains en arrêt sur Yvetot et Bréauté.  Ceci, avec le plein accord de la région et de son président Hervé Morin.

D'autres arrêts en Normandie sont menacés  : Coulibœuf (Calvados), Glos-Montfort (Eure), Le Merlerault et Sainte-Gauburge-Sainte-Colombe (Orne).

Curieuse manière d'encourager les usagers à prendre le train et de mettre en place la transition énergétique ... Prenez donc le car, c'est beaucoup plus long et polluant.

En outre, des fermetures de guichets, ou réductions d'ouverture des guichets sont prévues : moins de lien social pour davantage de sentiment d'insécurité et d'abandon. Les gares sont désertifiées ( voir le lien avec actu.fr ).  Où est donc la "morale publique" dans tout ça ?  Dans la fréquentation accrue des bureaux de tabac de tabac qui vendront des billets de train ?

Une chose est sûre : on ne peut à la fois satisfaire la concurrence libre et non faussée et les besoins des citoyens et usagers.  On ne peut à la fois chercher à tout prix la rentabilisation et le besoin de services collectifs et publics.

Emmanuel Macron s'est plaint de la disparition de la morale publique sans en donner la définition.  Pour cause : Il en ignore le sens et la pratique.  La morale publique, ça se construit et ça se pratique.  Par exemple en rendant tout son sens au mot "usager", remplacé par "client" à La Poste ou à la SNCF et en développant les services publics.  Les salariés de la SNCF, de la Poste, de l'Education nationale, des hôpitaux  qui se battent pour les services publics avec les usagers sont les vrais acteurs de la "morale publique".

Yvette Genestal

Points de vente, cartes de réduction, lignes à grande vitesse : les annonces du patron de la SNCF

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents