Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
8 mars 2019 5 08 /03 /mars /2019 22:37

dimanche 3 mars 2019 par Hacen Ouali pour El Watan

Historique. Un tsunami populaire. Une deuxième révolution. « Je veux marcher avec mon peuple pour notre dignité », lance l’icône de la Révolution dans une formidable communion entre la génération de Novembre 1954 et les fils de l’indépendance. En marchant derrière celle qui été condamnée à mort pendant la Bataille d’Alger, le peuple renoue avec l’esprit d’indépendance et remet le fleuve détourné dans son cours naturel.

« J’ai l’impression de revivre la Révolution », lâche avec une forte émotion Djamila Bouhired, l’héroïne de la guerre d’indépendance, lorsqu’elle entame la descente du boulevard Didouche Mourad pour conduire la marche vers la place Maurice Audin. Elle est accoudée au bras du célèbre avocat Mokrane Aït Larbi et entourée de milliers de personnes – dont la plupart sont jeunes – qui lui ouvrent le grand boulevard pour prendre la tête de la manifestation sous les cris « Non au 5e mandat".

Système dégage » et « Nous sommes les enfants de Djamila Bouhired » et « la Révolution est avec nous ». Des slogans scandés à gorge déployée mais surtout avec la fierté de manifester aux côtés de l’historique Djamila. « Je veux marcher avec mon peuple pour notre dignité », réplique-t-elle dans une formidable communion entre la génération de Novembre 1954 et les fils de l’indépendance.

La suite sur le site de l'ANC ici : http://ancommunistes.org/spip.php?article1155

Pour rappel la déclaration du PADS : http://lien-pads.over-blog.com/2019/02/declaration-du-pads-sur-l-election-presidentielle-du-18-avril-prochain-travailleurs-paysans-pauvres-jeunesse-populaire-amplifions-le

Pour info.  Un article dans Alger Républicain à propos de Djamila Bouhired : http://www.alger-republicain.com/Dans-un-temoignage-sur-Djamila.html

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents