Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
8 mars 2019 5 08 /03 /mars /2019 10:36

Quelques unes d'entre elles ...

Mais on aurait pu nommer aussi Simone de Beauvoir, Marie-Claude Vaillant-Couturier, Danielle Casanova, les 33 femmes premières députées de la République en 1945, .  Parmi elles 17 communistes. Et tant d'autres comme ces femmes d'Algérie qui se battent pour leurs droits et pour le progrès et la démocratie. Ou comme ces femmes gilets jaunes si nombreuses dans les manifestations et sur les ronds-points

Clara Zetkin, militante socialiste allemande, puis membre du KPD, parti communiste allemand après sa création en 1918. C'est à son initiative, en août 1910, à la IIe conférence internationale des femmes socialistes, à Copenhague, qu’a été prise la décision decélébrer la journée internationale de lutte pour les droits des femmes.

https://lejournal.cnrs.fr/articles/journee-des-femmes-la-veritable-histoire-du-8-mars

La milicienne

« La milicienne ». Photo: Korda, Alberto

http://fr.granma.cu/cuba/2019-03-06/la-milicienne-de-korda

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Combattantes kurdes

Combattantes kurdes : «Daesh craint les filles»

francais.rt.com

 

Louise Michel

https://www.histoire-image.org/fr/etudes/louise-michel-sa-legende

Citation : "Je vous remercie Madame, mais votre Dieu est vraiment trop du côté des versaillais."
(Louise Michel / 1830-1905 / à une femme lui apportant les secours de Dieu dans sa prison à Versailles)

http://atheisme.free.fr/Biographies/Michel_louise.htm

http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article24872

 

Alexandra Kollontaï

Alexandra Kollontaï

La révolution, le féminisme, l’amour et la liberté

Pour supprimer la bureaucratie nichée dans les institutions soviétiques,
nous devons d’abord nous débarrasser de la bureaucratie dans le parti lui-même.

Alexandra Kollontaï, un nom aujourd’hui un peu oublié. Cette femme politique russe puis soviétique a pourtant beaucoup contribué aux nombreux débats sur le féminisme engagés depuis le début du siècle. Dans les années soixante-dix, au moment où le féminisme en France est au plus fort, ses textes sont publiés en français, presque introuvables à présent. Cette femme élégante au port aristocratique ne cessera toute sa vie de se battre et d’intervenir pour la libération des femmes et développera l’idée de « l’amour-camaraderie ». Ses théories sur la morale sexuelle et l’amour libre, sa vie amoureuse mouvementée apporteront de l’eau aux moulins de ses détracteurs qui la qualiferont de débauchée. Ses conférences sur la libération des femmes, données en 1921 à l’université Sverdlov, sont éclairantes à plus d’un titre sur le féminisme, l’amour mais aussi l’importance de la place des femmes dans la Révolution. [...] La suite ici : https://www.letempsdescerises.net/?product=choix-de-textes-3

Et aussi : https://www.monde-diplomatique.fr/mav/150/KOLLONTAI/56873

 

Olga Bancic

La seule femme du groupe de l'Affiche rouge.

Alors que ses camarades hommes furent fusillés, elle fut décapitée, à la hache, à Stuttgart.  Le droit criminel allemand interdisait de fusiller les femmes ...  Le même sort était réservé aux communistes allemands considérés comme traitres par les nazis.

" Fille de Noé et de Marie, née Zezins, Golda Bancic naquit en Bessarabie dans une famille juive. Son père était petit fonctionnaire. Elle milita très tôt aux Jeunesses communistes et fut arrêtée à seize ans par la police roumaine. Elle était la sixième enfant d’une famille de petits fonctionnaires, Dès l’âge de douze ans, elle était apprentie matelassière. Elle participa à une grève, arrêtée et maltraitée, puis relâchée. À nouveau arrêtée pour faits de grève elle fut détenue trois mois. "

Lire l'intégralité ici : http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/spip.php?article15575

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents