Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
19 mars 2019 2 19 /03 /mars /2019 00:09

TOUTES ET TOUS DANS LA RUE :

 

ROUEN   10 h Cours Clémenceau

 

DIEPPE  10 h 30 - Rond-point devant l’hôpital, avenue Pasteur.

 

LE HAVRE  10h  devant la chambre de commerce

cgt Logo-force-ouvrieress solidaire 76 fsu   

PUBLIC / PRIVÉ TOUS ENSEMBLE

Le 19 mars

POUR BLOQUER LES POLITIQUES DE MACRON

 

Le gouvernement a choisi de répondre à la colère ouvrière et populaire de ces derniers mois par la répression : des milliers de blessés et mutilés, d’arrestations arbitraires, et maintenant un projet de loi anti-manifestations. Ce sont les seules réponses aux revendications légitimes portées par le mouvement social et les gilets jaunes.

Pour  mettre un coup d’arrêt, et obtenir des avancées sociales, nous en appelons à la mobilisation la plus large, dans et hors des entreprises et des services publics, avec toutes celles et ceux qui convergent pour la justice sociale.

Les unions départementales CGT, FO, FSU, Solidaires et UNEF appellent à se mettre en grève et à manifester pour :

Arrêt de la répression d’Etat, NON à la loi «anticasseurs».

Hausse immédiate du SMIC à 1800€ brut, et des grilles de salaires

-Augmentation générale des salaires, des pensions et du point d’indice pour les fonctionnaires

Ré indexation des salaires, des pensions et des retraites sur le coût de la vie

NON au projet de réforme de la fonction publique : suppressions de postes, de services rendus à la population, casse du statut…

Retour à la retraite à 60 ans. Maintien des régimes existants et abandon du régime universel par points.

Retrait des contre réformes : loi santé et réforme de la justice.

Abandon de toutes les réformes concernant les lycéens et les étudiants, dont l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiants étrangers hors UE : parcoursup, réforme des lycées.

Pour une véritable égalité hommes – femmes dans les salaires, la carrière et les retraites.

Retrait de la loi Blanquer « l’école de la confiance »

Abrogation des réformes qui détricotent le droit du travail et la protection des salariés (Lois « Rebsamen , El Khomri »,

ordonnances « Macron »…)

Pendant le Grand Débat de Macron, les mauvais coups sont confirmés ou accélérés :

Négociation sur l’Assurance chômage : Le gouvernement exige 3 milliards d’économies. Le patronat en rajoute en refusant toute limite à la précarité. Nous n’acceptons pas cette dégradation des droits des privés d’emploi.

Services publics et entreprises publiques : Le gouvernement maintient ses mesures de privatisation et de suppressions d’emplois. Il annonce une loi, par ordonnances, pour casser le statut de 5 millions de fonctionnaires.

Santé : La Ministre Buzyn ferme la maternité de Bernay et, la même semaine dépose un projet de loi, pour multiplier les fermetures de services hospitaliers, les blocs opératoires…. Cette loi aussi serait prise par ordonnance, donc au pas de charge.

Education nationale. Parcoursup, la réforme du Bac, et maintenant le projet de Réforme Blanquer, c’est toujours plus de sélection arbitraire pour mener des études, une sélection par l’argent comme pour les étudiants étrangers, Une remise en cause de la formation des enseignants, concurrence entre les établissements, fin de la liberté d’expression

Pouvoir d’achat : A peine des mesures pour limiter les hausses sont-elles annoncées par Macron que déjà elles sont remises en cause (exemple les hausses de l’Energie et des péages). Mais la suppression de l’ISF et tous les cadeaux au patronat sont maintenus alors que les actionnaires du CAC 40 ont touché 57 milliards en 2018.

Retraites : Delevoye, le « Monsieur Retraite par points » de Macron, confirme son projet de Régime universel cassant tous les régimes existants et les garanties qui y sont inscrites. Il programme la baisse brutale des pensions

TOUTES ET TOUS DANS LA RUE : ROUEN 10 h Cours Clémenceau

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents