Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
16 février 2019 6 16 /02 /février /2019 10:39

Fermeture de la sucrerie de Cagny : quel avenir pour la filière de la betterave et ses 1200 planteurs ?

Publié le 15/02/2019

L'annonce jeudi de la fermeture de la sucrerie de Cagny a surpris toute la filière. Cet arrêt programmé de l'usine en 2020 a des répercussions sur l'emploi direct (90 CDI et 70 saisonniers) mais aussi sur tout un bassin d'emploi. Ce sont 1200 planteurs qui alimentent cette sucrerie.

Extraits

"La suppression des quotas de sucre en 2017 a encouragé les industriels à augmenter leur production de 30%", explique Loïc Touzé,  "ce qui a inondé le marché et fait baisser les prix".

Une augmentation de production à laquelle a contribué Marc Van Doorne, producteur agricole à Cambes la Plaine, à la demande expresse des sucriers : "on est tombé sur la tête. Il y a deux ans on nous avait demandé d'augmenter la production pour descendre les coûts. On a réinvesti un peu dans du matériel et aujourd'hui sans nous prévenir, on ferme l'usine du jour au lendemain". 

Lire d'autres articles sur le sujet et le texte intégral en cliquant ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents