Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
23 janvier 2019 3 23 /01 /janvier /2019 23:58
Appel intersyndical SNES-SNUEP-SNEP FSU - FO - SNETAA FO - CGT éduc’action - SUD éducation - SNCL

 

Pour l’abrogation des réformes Blanquer des lycées généraux, technologiques et professionnels
Grève le jeudi 24 Janvier et assemblées générales pour discuter de sa reconduction

ROUEN 10h30 au Rectorat (AG à 14h salle Ostermeyer, Mairie annexe Pasteur
le HAVRE : 9h00 AG à Franklin - 10h30 manifestation Franklin

Les réformes des lycées généraux et technologiques, de la voie professionnelle et du baccalauréat vont accroître les inégalités et la sélection entre élèves et établissements. La liberté de choix laissée aux élèves et aux familles tant vantée par le ministre n’est qu’un leurre et fait courir le risque d’enfermer certains jeunes dans des impasses. Les choix de parcours sont étroitement corrélés aux choix que les élèves devront faire dans Parcoursup.
Dans l’enseignement professionnel, la réduction des horaires d’enseignement des disciplines générales et professionnelles pénalisera les élèves et compromettra leurs poursuites d’études. Les secondes organisées en familles de métiers impliqueront une déprofessionnalisation des filières professionnelles et la réduction à deux années pour toutes les formations de Bac Pro. 4 classes de Gestion Administration seront fermées dans l’académie soit une réduction des capacités d’accueil de 143 places pour la rentrée 2019 sans ouvertures de sections pour compenser ces fermetures. C’est un véritable plan de reconversion qui touche les collègues de Gestion Administration.

Dans les lycées généraux et technologiques, le baccalauréat, tel que le ministre l’a imposé aux élèves et aux personnels, par l’importance qu’il donne au contrôle local via le contrôle continu, va se transformer en diplôme local.
Ces réformes vont entraîner des suppressions massives de postes. Ainsi, dans notre académie le Ministre entend supprimer 119 équivalents temps plein. Les conditions de travail des élèves et des personnels vont continuer de se détériorer. Pour contraindre les personnels à effectuer des heures supplémentaires, le ministre prévoit même de modifier les textes statutaires en portant à 2 le nombre d’heures supplémentaires imposables. Dans les collèges, les effectifs dans les classes vont continuer d’augmenter.

Nos organisations syndicales entendent aider à construire un rapport de force réel pour gagner, pour obtenir le retrait des réformes Blanquer du lycée et de la voie professionnelle. Il est encore temps, c’est maintenant. Pour cela, nous appelons les personnels à se réunir en heures d’informations syndicales, en assemblées générales, dès maintenant et notamment le 17 janvier pour préparer la grève le 24 janvier, discuter et prendre position sur la reconduction de la grève. Nous voulons une grève pour bloquer, pour gagner, pour le retrait de la réforme des lycées, du baccalauréat et de Parcoursup,

Le 24 janvier, jour de grève, assemblées générales dans les établissements Rassemblement et manifestation à 10 h 30 au rectorat Assemblée générale avec les délégations des lycées de l’académie à 14 h salle Ostermeyer à Rouen, mairie annexe Pasteur près de la préfecture.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents