Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
21 novembre 2018 3 21 /11 /novembre /2018 21:44

À Paris, mais aussi et surtout à Bruxelles et à Washington, les dépenses de lobbying déclarées par les laboratoires pharmaceutiques donnent le vertige. Il faut dire que leurs profits dépendent très fortement des décisions des pouvoirs publics.

Vu sur Challenges.fr

Les 10 plus grands labos pharmaceutiques du monde ont enregistré des profits cumulés de 71,5 milliards de dollars en 2017, dont ils immédiatement reversé une grande partie à leurs actionnaires. Depuis le financement de la recherche en amont jusqu’au remboursement des médicaments par les systèmes d’assurance maladie, en passant par les procédures d’autorisation et de commercialisation ou par les règles de propriété intellectuelle, ces profits mirobolants dépendent largement du bon vouloir des autorités publiques et des agences de régulation. C’est pourquoi les laboratoires pharmaceutiques ne rechignent pas à la dépense quand il s’agit de se faire entendre par les décideurs. [...]

Lire la suite ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents