Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
11 novembre 2018 7 11 /11 /novembre /2018 15:23

Manif à Rouen : 10h30 à la dsden76 Place des Faïenciers

Manif au Havre : 10h30 à Franklin (AG à 9h)

Manif à Evreux : 14h à la dsden27

2600 postes en moins, c’est non !!!!

Au moment où la violence grandit dans les établissements scolaires, des voix s'élèvent pour réclamer des policiers dans les collèges et lycées.

C'est une provocation.  En tout cas, bien des jeunes le vivront comme tel.  Et ce n'est sûrement pas la solution.

Et en même temps un silence hypocrite est fait sur les suppressions de postes dans les mêmes collèges et lycées.  Une partie de la solution est pourtant là :  renforcer la présence adulte, à l'intérieur des établissements et dans les classes,  pour apaiser, discuter, encadrer, enseigner. 

Des professeurs, des CPE, des assistantes sociales, des infirmiers, des assistants d'éducation : voilà ce dont ont besoin les jeunes malmenés par la violence qui irrigue la société.  L'école doit être un lieu d'enseignement avant tout.

Pour cela les établissements gigantesques sont difficiles à gérer. Mais c'est ce que préfère le ministère.  En Normandie, dans l'Eure, en Seine-Maritime, des collèges de zone prioritaire ont été supprimés : pas assez d'effectifs !  C'était au contraire une chance. Beaucoup d'adultes pour moins d'élèves.  Des projets menés avec des équipes stables.  D'un clic de calculette, tout ce travail a été annulé : combien de postes économisés ? 

Ce sont ces suppressions qui sont une violence faite aux jeunes, aux parents, aux enseignants. 

Et le rectorat, les conseils départementaux envisagent de créer - comme à Pont de l'Arche dans l'Eure - des collèges 900 à la place des collèges 500.  Il existe même des collèges 1200.  C'est qu'avec ça on fait des économies ... de postes ... On peut remplir les classes jusqu'à 30 élèves ...

Un collège humain, où adultes et élèves se connaissent, ne devrait pas excéder 500 élèves.  Un lycée agréable à vivre, c'est un lycée qui crée les bonnes conditions pour apprendre et enseigner : pas de gigantisme, des lieux de silence et de concentration.  Ne pas dépasser 1000 lycéens serait une solution à préférer.   Nous sommes loin du compte.

Un service public qui coûte de l'argent ! Quelle horreur !  Alors que ce gouvernement et son président voudraient tant donner aux entreprises - aux multinationales - pour complaire aux marchés ...

Yvette Genestal

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents