Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
28 novembre 2018 3 28 /11 /novembre /2018 10:16

Les annonces d'Emmanuel Macron n'ont pas satisfait la majorité des Gilets jaunes. Les barrages sont toujours en place mercredi 28 novembre 2018 en Seine-Maritime.

Rond-Point des vaches : « On le savait... Nous, on aurait voulu qu’il annonce une baisse des taxes sur le carburant, et une amélioration des conditions pour les travailleurs et retraités. Il est à côté de la plaque »
« Mais si déjà il revalorisait le Smic, je peux vous dire que plusieurs gilets jaunes arrêteraient le mouvement », glisse Dominique
« Les gens veulent des actions coup de poing », assure Dominique, habituellement présent aux barrages du centre commercial de Tourville-la-Rivière
Gisors : Frédéric, un artisan de 44 ans installé au rond-point de Paris, à Gisors, ne souhaite également qu’une chose : « La destitution d’Emmanuel Macron. S’il reste, il va nous endormir. Je demande simplement qu’il reparte dans son monde à lui car on ne vit pas sur la même planète »
Et  suivent les réactions des politiques normands.
Ci-dessous, les liens : la liste des blocages aujourd'hui, répertoriés par France-actu et l'article de PNie
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents