Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
23 novembre 2018 5 23 /11 /novembre /2018 01:13

Nationalisée en 1945 à la suite de la collaboration de Louis Renault avec les nazis, l'entreprise fut reprivatisée progressivement à partir de 1990, sous les gouvernements successivement socialistes et de droite, tous obéissant aux "conseils" et directives de Bruxelles.  On commença par le changement de statut.  Nos commentateurs et économistes des plateaux télé appellent ça "la modernisation de l'économie" ...

Aujourd'hui, on mesure la nocivité de cette privatisation pour l'industrie française et pour les dizaines de milliers de salariés de la firme et de ses sous-traitants.

Il y a quand même de quoi se mettre en colère.

YG

Vu dans Paris-Normandie

Soupçonné d’avoir dissimulé une partie de ses revenus au fisc japonais, l’emblématique patron de Renault-Nissan-Mitsubishi, Carlos Ghosn, est en garde à vue pour au moins dix jours. En Normandie, les organisations syndicales ne cachent pas une certaine inquiétude pour l’avenir.

Extraits : "Du côté de la CGT de Cléon, William Audoux retient plutôt, non sans amertume, le prescripteur de « la nécessaire modération salariale » auprès de salariés « à qui l’on a demandé tant de sacrifices depuis des années »."

Ce que pèse Renault en Normandie

Renault, c’est 11 000 salariés en Normandie, et même 13 430 si l’on ajoute l’usine proche de Flins (78), avec 2 430 personnes en carrosserie-montage.
Établissements Renault
- Renault Cléon, (Cléon), moteurs et boîtes de vitesses : 5 500
- Renault Sandouville (Sandouville), usine de carrosserie-montage : 2 850
- Centre technique et d’essais Renault (Le Val d’Hazey), essais et mise au point : 1 000
- Renault Grand-Couronne, plate-forme logistique internationale : 200
Filiales
- Alpine SAA (Dieppe), assemblage de l’Alpine, 390 ; Renault Tech (Heudebouville et Sandouville), transformations et adaptations complémentaires : 160 ; Sofrastock International (Saint-André-de-l’Eure), logistique et conditionnement : 400 ; Renault Retail Group, (Hérouville, Le Havre, Rouen, Barentin), vente et réparation : 500 au total.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents