Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
11 novembre 2018 7 11 /11 /novembre /2018 18:37

Éditorial du journal communiste britannique Morning Star, publié le 9 novembre 2018

Traduction NK pour Solidarité Internationale PCF

Ce week-end marque le centenaire du silence des canons et de la fin de la Première Guerre Mondiale.

Des millions de personnes ont donné leur vie en quatre ans de carnage provoqué par la rivalité impérialiste des grandes puissances européennes. Des jeunes hommes de la classe ouvrière ainsi que des paysans de tout le continent se sont joints à d'autres hommes arrachés aux vastes empires coloniaux de la Grande-Bretagne et de la France pour combattre et mourir dans l'intérêt du profit de leurs classes dirigeantes.

Aujourd'hui, comme à l'époque, les défenseurs de la guerre prétendent que la cause était noble, qu'il s'agissait de la défense de la liberté contre l'agression allemande, bien que la publication par le gouvernement bolchévique russe, le 22 novembre 1917, de traités secrets conclus entre la Grande-Bretagne, la France et la Russie tsariste ait révélé le véritable motif - le pillage impérialiste.

Des années d'impasse et des listes de victimes stupéfiantes n'ont pas convaincu les élites de mettre un terme au massacre. La paix est venue quand les ouvriers se sont révoltés : en Russie, qui s'est retirée du conflit après la révolution socialiste d'Octobre, et en Allemagne, où le refus des marins de suivre les ordres d'une attaque massive contre la Royal Navy britannique en novembre 1918 a fait boule de neige et provoqué une révolution, entrainant avec elle la chute du kaiser puis l'armistice avec la Grande-Bretagne et la France que nous célébrons ce dimanche.

La "guerre pour mettre fin à toutes les guerres" n'a pas mis fin aux guerres dans le monde. Nous vivons aujourd'hui dans une ère d'agression impérialiste qui a semé la mort et la destruction dans tout le Moyen-Orient et provoqué une crise mondiale des réfugiés. Les gouvernements américain et britannique ont déclenché des guerres au mépris du droit international et des Nations unies.

Washington se retire des traités de limitation des armements et entoure la Chine de ses bases militaires. Elle menace la Russie et entraîne des paramilitaires néonazis en Ukraine. Ses responsables politiques parlent avec désinvolture d'"options militaires" contre les gouvernements de gauche d'Amérique latine, comme le Venezuela et le Nicaragua.

Le meilleur moyen d'honorer les morts est de construire le monde meilleur dont tant d'entre eux rêvaient - un monde dans lequel des vies humaines ne sont pas sacrifiées au profit des entreprises.

La classe dirigeante utilise le jour de l'Armistice pour glorifier la guerre. Tout cela est pervers. Cette journée doit au contraire nous faire réfléchir à l'horreur de la guerre et renouveler notre détermination à lutter pour un monde pacifique.

Source : http://solidarite-internationale-pcf.fr/2018/11/100-ans-que-les-canons-se-sont-tus-editorial-du-morning-star-a-l-occasion-du-centenaire-de-la-fin-de-la-premiere-guerre-mondiale.htm?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents