Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
29 octobre 2018 1 29 /10 /octobre /2018 00:35

Il vient un moment où les grandes entreprises et les multinationales estiment qu'il faut soutenir l'extrême-droite et le fascisme.  Et pourtant Lula n'était pas un révolutionnaire.  C'était encore trop pour les Etats-Unis et le capitalisme mondialisé ...  Car Lula et Dilma Roussef n'avaient rompu les ponts ni avec Cuba, ni avec les régimes de gauche d'Amérique latine. 

Sur le blog de Nicolas Maury
[Note personnelle] Lorsque vous faites vos courses à Carrefour, vous financez indirectement le candidat d’extrême-droite Jair Bolsonaro au Brésil. Comment expliquer cela ? Par le système capitaliste (la fameuse et inviolable propriété privée des moyens de production) et les dividendes distribués aux actionnaires, dont fait partie Abílio Diniz qui détient plus de 7 % du capital de Carrefour

Qui connaît le nom d’Abílio Diniz en France ?

Cet homme est pourtant l’un des magnats des affaires du Brésil, ancien patron d’un grand groupe de supermarchés du pays, le groupe Pão de Açúcar, racheté en 2012 par le groupe français Casino. Abílio Diniz figure parmi les 700 milliardaires les plus riches du monde selon le magazine états-unien Forbes. Il est devenu en 2016 l’un des principaux actionnaires de la multinationale française Carrefour [1]. À travers sa société Stanhore International Trading, Abílio Diniz détient plus de 7 % du capital de Carrefour, ce qui fait de lui le deuxième actionnaire de l’entreprise française derrière la société Galfa, de la famille Moulin, propriétaire des Galeries Lafayette [2]. En toute logique, le milliardaire brésilien est aussi membre du conseil d’administration de Carrefour. L’enseigne française est devenue l’un des gros acteurs de la grande distribution au Brésil, avec plus de 600 magasins à travers le pays. [...]

La suite ici : https://www.editoweb.eu/nicolas_maury/Comment-Carrefour-finance-le-candidat-d-extreme-droite-Jair-Bolsonaro_a13605.html

 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents