Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
30 septembre 2018 7 30 /09 /septembre /2018 16:42

| 29 Août 2018

Qu’ils louent les choix économiques d’Emmanuel Macron ou qu’ils les jugent insuffisants, Leonidas Kalogeropoulos, Agnès Verdier-Molinié et Mathieu Laine ont en commun d’être tous trois des libéraux convaincus, pour qui la libre concurrence et la non-intervention de l’État sont les garants de l’efficacité du marché.

Invités réguliers des plateaux de télévision, des matinales radio ou des colonnes de la presse nationale, Leonidas Kalogeropoulos, Agnès Verdier-Molinié et Mathieu Laine y défendent l’idéologie libérale à grands renforts d’arguments chiffrés et entendent dépasser le clivage gauche/droite. Malgré leurs prétentions scientifiques et la manière dont les médias les présentent (« directrice de Fondation de recherche », « avocat et essayiste »), les trois exercent ou ont exercé comme lobbyistes et sont ainsi inscrits au sein du registre des représentants d’intérêts que tient la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP). Solidement implantés au sein de la droite libérale et de ses réseaux de pouvoir, ils œuvrent à la réussite économique des grandes entreprises et illustrent la définition proposée par le philosophe québecois Alain Deneault, selon lequel l’expert « transforme de l’idéologie en science et présente un discours d’intérêts en un discours de savants »[1]. « Représentant de pouvoirs qui l’embauchent portant les habits du scientifique désintéressé »[2], l’expert contribue, selon Deneault, à légitimer les thèses dominantes et « fournit les données pratiques ou théoriques dont ont besoin ceux qui le rétribuent pour se légitimer. Pour le pouvoir, il est l’être moyen par lequel imposer son ordre »[3]. Tour d’horizon de ces hérauts du libéralisme économique. [...]

Intégralité de l'article sur le site de Médiapresse ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents