Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
9 septembre 2018 7 09 /09 /septembre /2018 13:04

« Le numérique est utilisé dans une logique de dégradation du service public ! », estime Jacques Maréchal.  Photo Pierre HECKLER

« La gare est à nous ! Rien n’est à eux ! » Le slogan, scandé par Jacques Maréchal, secrétaire départemental du Parti communiste français, au moment de pénétrer dans le hall de la gare, résume le ton du rassemblement initié hier par la CGT cheminots et le PCF, à Hayange. Il y a de la défiance dans l’air.

L’objet de cette mobilisation : la disparition de l’accueil humain au guichet. En clair, fini les renseignements donnés de vive voix. Il faudra désormais se familiariser avec un guichet automatique. L’employée, partie à la retraite, ne sera pas remplacée.

« On a vu ce que ça a donné à Sierck, déplore Christophe Achoub, secrétaire général CGT cheminots Thionville. Sans personnel, les anciens sont perdus. Plus moyen d’avoir un conseil, un renseignement. Sauf que l’usager, lui, paye cher son billet. Pour un service qui se dégrade. »

La suite sur le site du Républicain Lorrain ici :https://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-thionville-hayange/2018/09/01/il-n-y-a-plus-d-humain-au-guichet-de-la-gare

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents