Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
2 septembre 2018 7 02 /09 /septembre /2018 15:26

À l’occasion du 59ème anniversaire du massacre ayant eu lieu durant la dictature somoziste, l’Union Nationale des Étudiants du Nicaragua (UNEN) a lancé le 23 juillet un appel à la mobilisation dans plusieurs villes du pays. Cette marche a eu lieu quelques jours après l’évacuation de l’Université Nationale Autonome du Nicaragua à Managua, décrite par les grands médias comme un nouvel épisode de “répression” exercée contre les étudiants. Que s’est-il réellement passé et quelle a été la chronologie des faits ? Nous avons comparé les affirmations véhiculées par ces médias avec la réalité du terrain. Une occasion idéale pour écouter le témoignage du président de l’UNEN, Luis Manuel Andino Paiz.

 

Quel message les étudiants mobilisés dans la marche du 23 juillet ont-ils défendu par rapport à la situation de crise que traverse le Nicaragua actuellement ?

 

Depuis le début de la crise, l’Union Nationale des Étudiants du Nicaragua (UNEN) a toujours exprimé et réitéré l’appel à la paix, le respect du droit d’autrui, le dialogue et la tolérance.

Lors de la marche du 23 juillet, nous avons exigé que justice soit faite pour chacun des étudiants décédés ainsi que pour tous les nicaraguayens qui ont perdu la vie. Nous exigeons également que les recherches continuent pour faire la lumière sur chacune de ces morts et ceux qui en sont responsables, qu’on poursuive tous ceux qui y ont participé intellectuellement ou matériellement pour actes de terrorisme et déstabilisation de l’État du Nicaragua en accord avec les lois en vigueur.

Nous demandons aussi aux organismes internationaux de droits de l’homme présents au Nicaragua, comme la Commission Interaméricaine des Droits de l’Homme (CIDH) et le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH) qu’ils prennent en considération ce qui suit: “Droits Humains pour tous, Justice pour tous, Non à la distinction politique, Non au découpage de la vérité”. [...]

La suite ici : https://www.investigaction.net/fr/au-nicaragua-les-etudiants-universitaires-ont-ete-victimes-du-terrorisme-putschiste/

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents