Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
11 mai 2018 5 11 /05 /mai /2018 16:02

Concernant les Etats-Unis : "Il n’y a jamais eu au cours des deux dernières décennies que nous avons vécues un groupe pro-guerre aussi dangereux qui supervise les relations des Etats-Unis avec le monde, même pendant les jours les plus sombres de l’ère George W. Bush.. "

"Il n’y a jamais eu au cours des deux dernières décennies que nous avons vécues un groupe pro-guerre aussi dangereux qui supervise les relations des Etats-Unis avec le monde, même pendant les jours les plus sombres de l’ère George W. Bush."

A propos de la politique étrangère de l'Iran : "Cette politique coûteuse de déploiement de combattants iraniens dans d’autres pays a toujours été contraire aux intérêts nationaux de l’Iran et aux intérêts du peuple iranien. cette  politique est devenue un facteur majeur augmentant la possibilité d’un conflit militaire direct avec Israël, en particulier en ce qui concerne la Syrie et le Liban.

Cette ingérence dans les affaires bien éloignées des frontières de l’Iran n’a aucune légitimité et reste aussi impopulaire chez nous  que chez les peuples des territoires qu’elle affecte – elle n’a certainement rien à voir avec la défense des intérêts, ou de la sécurité d’ailleurs, de le peuple iranien. Tout comme le peuple iranien rejette catégoriquement toute intervention  étrangère en Iran, ils détestent également l’ingérence de l’Iran dans les affaires étrangères."

11 Mai 2018

Sous le radar, Trump pousse pour la guerre du Moyen-Orient à grande échelle

Une alliance qui se resserre: le président Donald Trump montre un tableau mettant en évidence les ventes d’armes à l’Arabie saoudite lors d’une rencontre avec le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman au bureau ovale, le 20 mars 2018, à Washington. | Evan Vucci / AP

Tandis  que les médias se concentrent sur les derniers scandales quotidiens émanant de la Maison Blanche, un dirigeant de la gauche laïque en Iran affirme que le président Trump intensifie les plans d’une attaque contre ce pays qui pourrait déclencher une guerre régionale dévastatrice avec des conséquences terribles pour la paix mondiale.

Dans une interview exclusive accordée à People’s World ce week-end, Navid Shomali, secrétaire international du Tudeh Party iranien (parti communiste NDLT), a accusé John Bolton, le conseiller à la sécurité nationale de Trump, d’évaluer les options militaires pour attaquer l’Iran. L’administration a déjà préparé le terrain pour une attaque potentielle avec de fausses déclarations selon lesquelles l’Iran a violé les termes de l’accord de réduction des armes nucléaires qu’il a conclu avec les Etats-Unis et les pays européens. Israël a également déclaré qu’il avait « la preuve » que l’Iran violait les termes de l’accord nucléaire de 2015, le Plan d’action global commun (JCPOA).

Navid Shomali, secrétaire international du Tudeh Party à Lisbonne, au Portugal, le 3 décembre 2016. | John Wojcik / PW

Bolton, a noté Shomali, « était l’un des principaux architectes de l’invasion de l’Irak sous la présidence de George W. Bush. » ​​Au cours des 20 dernières années, Bolton a toujours préconisé une action militaire contre l’Iran dans le but d’un changement  de régime. »

Dans ses nombreuses apparitions à la télévision nationale, Bolton a appelé à une attaque contre l’Iran, y compris une invasion à grande échelle, et à l’installation d’un nouveau gouvernement là-bas. Plus d’une fois il a dit qu’après avoir renversé le gouvernement iranien, les Etats-Unis devraient inviter les membres survivants des familles américaines retenues en otage en Iran pendant l’administration Carter afin qu’ils puissent participer à une « victoire » triomphale à l’ambassade des Etats-Unis. à Téhéran.

Shomali n’avait pas non plus  de mots aimables pour le nouveau secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, qui a reçu des félicitations dans les médias. Même les reporters du réseau libéral MSNBC ont remercié Pompeo pour, contrairement à Rex Tillerson,  les avoir invités dans son avion alors qu’il parcourt le monde et  restaurer ce qu’ils appellent le «protocole» du Département d’Etat.

« Mike Pompeo appartient également à la faction réactionnaire du  thé-parti de droite et souscrit à l’idée que la confrontation militaire peut être l’option privilégiée dans l’avancement des intérêts américains », a déclaré Shomali.

Il a dénoncé le voyage de Pompeo au Moyen-Orient, presque immédiatement après qu’il ait été choisi pour diriger le département d’état, qui  avait pour but de raffermir une alliance impliquant Israël, l’Arabie Saoudite et l’administration Trump. Cette alliance a pour but, a dit Shomali, de saborder l’accord de réduction des armements nucléaires avec l’Iran.

Shomali a averti dans l’interview que la menace à la paix implique plus qu’une simple attaque contre l’Iran. « Ce n’est pas un hasard », a-t-il déclaré, « si l’attaque provocatrice des missiles contre la Syrie s’est produite juste après les pourparlers de Pompeo avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ».

Le chef du parti Tudeh a averti que l’administration Trump représentait une menace plus grave pour la paix que n’importe quelle administration américaine antérieure, « même plus que pendant les jours les plus sombres de l’administration Bush ».

En ce qui concerne la lutte pour la paix et la lutte pour la démocratie et la justice dans son propre pays, Shomali a déclaré que le gouvernement iranien poursuit aussi des politiques dangereuses avec ses interventions dans d’autres pays et qu’il développe dans son  pays une voie économique qui est à la fois contraire aux droits de l’homme et nuit au bien-être de la classe ouvrière iranienne et de ses alliés.

[...]

Lire la suite : https://histoireetsociete.wordpress.com/2018/05/11/sous-le-radar-trump-pousse-vers-la-guerre-du-moyen-orient-a-grande-echelle/

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents