Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
16 avril 2018 1 16 /04 /avril /2018 13:11

ROUEN 10h au rectorat pour rejoindre le cortège interprofessionnel
LE HAVRE 10h00 à Franklin, AG éducation à 9h00
EVREUX 14h00 devant la gare

Face à un gouvernement déterminé : globaliser et faire converger les luttes

Mobilisation des retraités, des cheminots, des postiers, des éboueurs, des salariés de l’énergie… À cela s’ajoute dans les universités la mobilisation des étudiants face à la généralisation de la sélection et à l’annonce d’une réforme de la licence qui verrait les horaires d’enseignement diminuer et les frais d’inscription augmenter.

Les fonctionnaires, les agents et usagers du service public d’éducation doivent se faire entendre POUR DEFENDRE LE SERVICE PUBLIC.

  • L’accès à l’université doit être rendu possible pour tou.te.s les lycéen.ne.s titulaires du baccalauréat. Pour cela, ni tirage au sort ni sélection à l’entrée de l’université, nous demandons juste l’augmentation des capacités d’accueil dans les licences et l’attribution de moyens qui permettent, enfin, d’accueillir dignement les étudiants et de leur permettre de réussir ! Nous demandons l’arrêt de toutes les interventions policières dans les universités et la relaxe de tous les étudiants poursuivis pour avoir exercé leur droit de grève et de manifester.
  •  La réforme du lycée qui est en cours pour une application à la rentrée 2019 renforcerait encore l’autonomie des établissements, mettrait en cause la voie technologique, dénaturerait les disciplines et se traduirait par une perte d’horaires d’enseignement pour les élèves et la suppression à terme d’environ 7 000 postes.
  •  Le gouvernement projette de fermer les DRONISEP et les CIO. 13 CIO sont concernés dans l’académie. Ce serait la fin du service public national d’orientation gratuit pour les élèves et leur famille au profit des seules officines privées.
  • Dans le premier degré, la mise en place des CP dédoublés sur fond de diminution de 10 % du nombre de postes offerts par concours va mettre les collègues dans des situations difficiles, voire intenables en REP. Le manque de remplaçants ne permet plus depuis longtemps de répondre aux besoins réels du terrain.
  • Le rapport Calvez-Marcon met en avant le mixage des publics et la volonté de favoriser toujours et encore plus l’apprentissage, le regroupement des spécialités de bac pro en seconde, les blocs de compétences qui mettent à mal les diplômes et leur valeur , l’affaiblissement de l’enseignement général qui n’est plus vu qu’au service de l’entreprise et l’annualisation du temps de travail avec le risque de casse du statut. Il ne fait aucun doute que les conclusions du rapport Calvez-Marcon seront suivies par Mr Blanquer, et que la réforme de l’enseignement professionnel qui se profile est extrêmement dangereuse.
  • Dans l’académie : 10 postes d’administratifs (5 en établissements et 5 dans les services rectoraux et DASEN) et 62 postes d’enseignants dans les lycées généraux et technologiques ont été supprimés, 20 postes dans les lycées professionnels, 36 dans les collèges et 13 CIO.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents