Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
4 avril 2018 3 04 /04 /avril /2018 23:58
Louis Maurin

La France a investi massivement dans l’école dans les années 1960 et 1970 afin de rattraper le retard qu’elle avait sur le reste de l’Europe. En primaire, notre pays est passé de 28 à 23 élèves par classe en moyenne entre 1960 et 1980. A l’école maternelle, l’évolution a été encore plus spectaculaire : de 43 élèves par classe en 1960, on est descendu à 40 en 1970, puis à 30 en 1980 et à 25 à la fin des années 1990.

Dans les années récentes néanmoins, la taille des classes n’a guère évolué. Paradoxalement, elle se situe en maternelle à un niveau supérieur à celui du primaire (25, contre 23 élèves).

Pendant ce temps, nos voisins ont, eux aussi, investi dans l’école. Du coup, la France est à nouveau en retard : c’est l’un des pays riches où l’on compte le plus d’élèves par enseignant1, qu’il s’agisse de l’école maternelle comme du primaire. Avec près de 22 élèves par enseignant en moyenne, l’Hexagone est très loin devant tous les autres pays comparables pour les élèves de 3 à 5 ans, la plupart se situant entre 15 et 17 enfants. Avec 19 élèves par enseignant au primaire, la situation est à peine différente qu’en maternelle, un assez grand nombre de pays se situant entre 12 et 15 élèves par enseignant. [...]

Voir l'article intégral : https://www.alternatives-economiques.fr//primaire-maternelle-classes-tres-chargees/00084072?utm_source=emailing&utm_medium=email&utm_campaign=NL_Quotidienne%2F03042018

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents