Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
15 mars 2018 4 15 /03 /mars /2018 11:30

Il y a quelque chose de très louche avec les violations des règles antidopage pour lesquelles le joueur de curling et la bobeuse russe ont été épinglés la dernière semaine des Jeux olympiques d’hiver de Peyongchang. Il n’est pas logique qu’un athlète consomme une seule fois un produit chimique qui n’a aucune valeur dans des circonstances où il est presque certain d’être détecté, avec d’énormes conséquences négatives.

C’est précisément cela qui se passe. Alexandre Kruchelnitsky, médaille de bronze russe au curling mixte, a dû renoncer à sa médaille et à celle de son épouse et partenaire parce que des traces de meldonium ont été trouvées dans son échantillon d’urine. Le meldonium est un médicament qui aide à maintenir le cœur en bonne santé en augmentant le débit sanguin. Cela ne comporte aucun avantage dans un sport comme le curling qui requiert de l’exactitude, de la stratégie et de la concentration mais n’est pas contraignant physiquement. Le « balayage » pour aider à guider la pierre sur la glace ne dure que vingt secondes, ou moins. Les joueurs de curling internationaux ont été stupéfaits par la nouvelle et déconcertés par l’idée de prendre des médicaments pour améliorer la performance au curling. Le capitaine de l’équipe danoise de curling a déclaré :  « Je pense que la plupart des gens vont rire et demander : pourquoi avez-vous besoin de vous doper ? ».

Kruchelnitsky nie fermement prendre des drogues interdites. « Je suis catégoriquement opposé au dopage (…) Jamais, à aucun moment lorsque j’étais impliqué dans le sport, je n’ai usé de substances interdites. »

Il en va de même pour le second cas de violation des règles anti-dopage. La bobeuse russe Nadejda Sergueïeva a subi de nombreux tests négatifs (propres) avant d’être testée positive pour la trimétazidine, interdite. Le bob est encore un sport qui exige de l’habileté physique et mentale mais pas d’endurance physique.

Lors de la réunion du CIO du 25 février pour clore les Jeux d’hiver de Peyongchang, la présidente du groupe de mise en application du CIO, Nicole Hoevertz, a expliqué que les athlètes russes avaient été testés « plus que tout autre athlète ». Elle et son groupe étaient convaincus que les 168 membres de l’équipe russe étaient propres. À environ 82:00 dans la vidéo, elle dit que les deux violations russes de l’anti-dopage étaient « très particulières ». Elle a présenté le directeur médical et scientifique du CIO, Dr. Richard Budgett, pour plus de détails. Il a laissé entendre que le meldonium ne serait pas utile dans le curling. Il est ensuite allé plus loin et a suggéré que la violation des règles anti-dopage concernant la trimétazidine était peut-être une erreur. Il a expliqué que la trimétazidine « est une substance dans laquelle il y un composé mère, un traitement courant de la migraine, disponible en particulier en Chine et au Japon et, si on trouve cela, ce n’est pas considéré comme une violation des règles. Et si c’est à un niveau très bas, comme dans ce cas, c’est une possibilité ».

Sergueïva nie avoir jamais pris des drogues interdites et s’est même montrée sur les médias sociaux avec un T-shirt affirmant son engagement pour un sport propre.[...]

Lire la suite sur le site d'Investig'action ici :https://www.investigaction.net/fr/la-cia-a-t-elle-sabote-la-russie-aux-jeux-olympiques/

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents