Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
13 mars 2018 2 13 /03 /mars /2018 22:18
Commentaire : Combien les échecs des élèves en filières professionnelles coûtent-ils à la société ?  N'est-ce pas beaucoup plus ruineux que 17 heures d'enseignement enlevées aux élèves et aux enseignants de Siegfried pour satisfaire au dogme européen des 3% de déficit public ?
Au Havre, les enseignants de Siegfried veulent garder leurs demi-classes
Stéphane GOUEL
Publié 12/03/2018
 

L’ensemble des enseignants des filières professionnelles du lycée Jules-Siegfried étaient en grève hier

    Éducation. La baisse de l’enveloppe globale d’heures dans l’enseignement professionnel prévue à la rentrée prochaine ne passe pas au lycée Jules-Siegfried.

      Les enseignants des bacs professionnels du lycée Jules-Siegfried au Havre sont vent debout contre une décision du rectorat visant à réduire leur enveloppe globale d’heures d’enseignement pour la rentrée prochaine. Ils l’ont fait savoir, hier, par une journée de grève suivie en fin d’après-midi d’une réunion publique devant les portes de l’établissement.

      Une action pour réclamer les 17 heures hebdomadaires supprimées dans l’établissement, une mesure qui concernerait tous les lycées professionnels de l’Hexagone. Avec pour conséquence l’an prochain : « une augmentation du nombre de cours à trente élèves ». Leur objectif est donc de maintenir leurs groupes à quinze élèves, « comme c’est le cas depuis trois ans dans notre lycée », observe Camille Denis, enseignante au lycée Siegfried. « Aujourd’hui, nous sommes en mesure de dédoubler toutes nos classes dans toutes les matières en seconde professionnelle, ainsi que dans un grand nombre de classes de première et terminale. C’est la condition première de la réussite de nos élèves. » [...]

      Lire l'article entier sur le site de Paris-Normandie

      Partager cet article
      Repost0

      commentaires

      Articles RÉCents