Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
16 mars 2018 5 16 /03 /mars /2018 16:15

Dynamiques les retraités. Jamais vu une telle manif à Rouen.  3500 dans les rues de Rouen.  Présents et surtout présentes des salariés des EHPAD de la région de Rouen.  Celles de Saint-Jo avec leurs chasubles CGT bien visibles.  Des retraités de tous horizons, de le FSU, de de la CGT, de Solidaires, de l'UNSA, de FO.  Tous écoeurés d'avoir vu leur pension amputée considérablement à la fin janvier.  Prises de parole, courtes, pour rappeler les revendications et dire que tous les députés ne sont pas à l'écoute des retraités.  Si Hubert Wulfranc et Sébastien Jumel, députés PCF les ont accueillis et ont promis de soutenir leurs revendications, il leur a été beaucoup plus difficile d'être entendus par les autres parlementaires.  Madame Sylla, députée "En marche" de Quevilly-Elbeuf, est trop débordée.  Après les prises de parole, courtes, le cortège a défilé dans les rues de Rouen.  Elle ne pourra leur consacrer qu'une demi-heure.  De même pour C. Bouillon, PS.

Seine-Maritime - 3500 retraités, du jamais vu,  dans les rues de Rouen le 15 mars 2018 - Pour dire NON à la baisse des pensions - Pour rappeler que la pension est un droit acquis par le travailSeine-Maritime - 3500 retraités, du jamais vu,  dans les rues de Rouen le 15 mars 2018 - Pour dire NON à la baisse des pensions - Pour rappeler que la pension est un droit acquis par le travail
Seine-Maritime - 3500 retraités, du jamais vu,  dans les rues de Rouen le 15 mars 2018 - Pour dire NON à la baisse des pensions - Pour rappeler que la pension est un droit acquis par le travailSeine-Maritime - 3500 retraités, du jamais vu,  dans les rues de Rouen le 15 mars 2018 - Pour dire NON à la baisse des pensions - Pour rappeler que la pension est un droit acquis par le travailSeine-Maritime - 3500 retraités, du jamais vu,  dans les rues de Rouen le 15 mars 2018 - Pour dire NON à la baisse des pensions - Pour rappeler que la pension est un droit acquis par le travail
Seine-Maritime - 3500 retraités, du jamais vu,  dans les rues de Rouen le 15 mars 2018 - Pour dire NON à la baisse des pensions - Pour rappeler que la pension est un droit acquis par le travailSeine-Maritime - 3500 retraités, du jamais vu,  dans les rues de Rouen le 15 mars 2018 - Pour dire NON à la baisse des pensions - Pour rappeler que la pension est un droit acquis par le travail

Puis les manifestants ont défilé dans les rues de Rouen.

Un arrêt pour bloquer un moment le  métro devant le théâtre des Arts.

Deux arrêts devant les permanences d'élus qui n'ont pas fait écho à leurs réclamations et ne les ont pas encore reçus.  Devant la permanence du député d'En Marche, Damien Adam, ce jeune chef de produit marketing au Crédit Agricole.   Il n'était pas là.  Trop occupé, sans doute à compter les chômeurs aux Bahamas. Arrêt de nouveau à la permanence de la sénatrice UDI Catherine Morin-Desailly, qui ne les a  pas non plus entendus.  

Des slogans : sur la revalorisation des retraites, la baisse du pouvoir d'achat, contre la hausse de la CSG, et " De l'argent pour les retraites, pas pour les actionnaires", ou encore " En Marche, Macron, Menteurs et Voleurs" ... Dommage : pas un mot pour dénoncer l'UE, pourtant cerveau de cette politique austéritaire.

De toute façon, une mobilisation de bon augure pour les suivantes.

YG.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents