Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
5 février 2018 1 05 /02 /février /2018 23:15

Lu sur le site de CGT Education :http://educaction7627.fr/

Des lycéens de J. d’arc, Flaubert, Pierre Corneille, Queneau, Colbert, Blaise Pascal, St Saens, de la vallée du Cailly, des étudiants, des parents, des enseignants étaient mobilisés à Rouen le 1° février et réunis en Assemblée Générale.
L’Assemblée Générale du 1° février à Rouen appelle l’ensemble des jeunes, des parents, des personnels du supérieur, des lycées, des collèges et des écoles, à être en grève le mardi 6 février et dans la manif au Rectorat à Rouen à 10h30, contre le plan étudiant, contre la réforme du bac et du lycée, contre les suppressions de postes et pour des moyens à la hauteur des besoins de la maternelle à l’université. (Texte adopté à l’unanimité, avec le soutien des syndicats CGT éduc’action, SUD éducation, FNEC-FP-FO, FSU, SNCL-FAEN, UNEF)

La manifestation rouennaise du 1° février a rassemblé 1000 lycéens, étudiants, parents et enseignants. A Evreux une centaine de manifestants se sont rassemblés devant l’inspection académique. Le mouvement lycéen parti du lycées J. d’Arc à Rouen s’étend à d’autres établissements. Des lycéens de Flaubert, Pierre Corneille, Queneau à Yvetot, Colbert, Blaise Pascal, St Saens et du lycée la vallée du Cailly étaient en grève. Neufchâtel en Braye était également mobilisés. Au Havre lycéens, étudiants et enseignants se sont réunis en Assemblée générale. A Evreux, les lycéens de Senghor ont gonflé les rangs du cortège. La contestation a gagné d’autres villes de France, avec des lycées bloqués dans plusieurs académies et plusieurs manifestations. C’est à chaque fois la même détermination à lutter contre des réformes qui vont profondément accroître la sélection et permettre des suppressions massives de postes, et la même volonté à être encore plus nombreux dans la rue le 6 février !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents