Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
10 février 2018 6 10 /02 /février /2018 18:10
"Jules Durand, un crime social et judiciaire" - Un livre de référence - Débat en Seine-Maritime à Beuzeville la Grenier

Présentation de l'ouvrage sur le site " les amis de Jules Durand"

Un livre qui fait le point des connaissances les plus actuelles sur Jules Durand et permet de distinguer la réalité historique, d'une part, des personnages et événements issus de la créativité des auteurs d'oeuvres de fiction, d'autre part.

La condamnation à mort, en 1910, de Jules Durand pour un crime qu’il n’avait pas commis mais parce qu’il était, au port du Havre, secrétaire du Syndicat ouvrier des charbonniers, fut immédiatement considérée comme une «nouvelle Affaire Dreyfus». Jamais le pouvoir judiciaire et patronal ne s’était abattu avec une telle force sur un représentant du monde ouvrier. La mobilisation nationale et internationale en faveur du syndicaliste fut immédiate et massive – grèves, manifestations, meetings et pétitions. Bien qu’il s’agisse là de la plus grande erreur judiciaire du XX ème siècle, qui – hors de son milieu syndical et portuaire connaît aujourd’hui le nom de Jules Durand ? Lui qui, ayant sombré dans la folie , ne sut jamais qu’il avait été reconnu innocent et mourut à l’asile, au régime des indigents. Les recherches consacrées à Jules Durand demeurent rares, seuls existent quelques textes littéraires ayant maintenu publiquement une certaine mémoire. Comment expliquer ce silence ? Issus des Premières journées d’étude consacrées à Jules Durand, en novembre 2013, à l’initiative de l’Université du Havre et des Amis de Jules Durand, les textes publiés dans ce livre réunissent des chercheurs de toutes disciplines, ainsi que des juristes, des magistrats et des syndicalistes. Ils présentent de nouvelles approches de cette « Affaire » et amorcent de futurs travaux, comme autant de contributions à une véritable et complète réhabilitation de Jules Durand.

Lire la suite et visiter le site ci-dessous :
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents