Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
18 février 2018 7 18 /02 /février /2018 17:13
Sur le site de Ruptures

 

Le ministre néerlandais des Affaires étrangères a démissionné pour avoir menti en citant de faux propos de Vladimir Poutine. Ruptures livre ici une interprétation ironique – à lire au second degré – de cet épisode batave.

Plusieurs médias français ont rapporté une étrange affaire, en l’occurrence la démission surprise du ministre néerlandais des Affaires étrangères. Suppôts de la Russie, ceux-ci, dont Le Figaro et Ouest-France, ont en revanche soigneusement caché à leurs lecteurs qu’il s’agissait, à l’évidence, d’un nouveau complot ourdi par Moscou.

Résumons : Halbe Zijlstra confie, le 12 février, au grand quotidien batave De Volkstrant, qu’il a menti en 2016 lorsqu’il a raconté une réunion à laquelle il aurait assisté dix ans plus tôt dans la « datcha » de Vladimir Poutine. Cette confession tardive a déclenché l’ire des parlementaires hollandais, au point que M. Zijlstra a dû quitter ses fonctions le 13 février.

En fait de mensonge, ce dernier s’était contenté de répéter une évidence largement admise par les dirigeants occidentaux : le président russe ne rêve que d’attaquer, occuper et annexer les pays voisins (et sans doute au-delà).

Du coup, et c’est finalement un péché très véniel, le malheureux M. Zijlstra avait compensé par un peu d’imagination ce que son oreille n’était pas sûre d’avoir capté. Devant les militants de son parti – le libéral VVD de l’actuel premier ministre Mark Rutte – il a ainsi claironné en 2016 : « j’étais assez loin mais j’ai entendu clairement la réponse de Poutine sur ce qu’il considérait comme la ‘Grande Russie’ », en l’occurrence : « la Russie, la Biélorussie, l’Ukraine, les pays baltes et le Kazakhstan ». Et naturellement, reconstituer cette Grande Russie est l’objectif de l’hôte du Kremlin. [...]

Lire la suite de cet article au second degré ( mais très politique) sur le site de Ruptures :

Question : Le ministre néerlandais a-t-il commis de crime de "Fake news" ?  Auquel cas, qu'a fait Décodex en 2014 ? Aurait-il failli à son devoir de "dénonciation "?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents