Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
2 novembre 2017 4 02 /11 /novembre /2017 06:53
28 Octobre 2017

Résultat de recherche d'images pour "Lino Camprubí,"

C’est une voix importante qui prend ici position contre l’indépendance de la Catalogne. Lino Camprubí, né en 1981, a passé son doctorat dans les universités de Séville et Cornell et en 2011 il a obtenu un doctorat de l’Université de Californie à Los Angeles. Il est l’auteur d’Engineers and the Making of the Francoist Regime (Cambridge, Massachusetts: The MIT Press, 2014) qui illustre la signification de l’histoire de la science et de la technologie dans l’analyse des économies politiques. Il montre que les scientifiques et les ingénieurs ont participé activement à la construction de l’État franquiste et lie la transformation technologique des paysages urbains et ruraux concrets à l’industrialisation forcée, au national-catholicisme et à l’Opus Dei, aux autarcies conflictuelles, au passage de l’entreprise à la réglementation et à l’intégration européenne. Il était chercheur postdoctoral à l’Université Autonome de Barcelone et professeur invité à l’Université de Chicago. Depuis 2014, il est Docteur Chercheur à l’Institut Max Planck d’Histoire des Sciences de Berlin. Et il travaille actuellement à situer la recherche géologique, géophysique et océanographique espagnole dans un large contexte transnational de la guerre froide. En particulier, il analyse la collaboration internationale dans la prospection de l’uranium, la place des phosphates dans le processus de décolonisation échoué au Sahara Occidental et l’océanographie dans le détroit de Gibraltar (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoire et société)

Comment l’économie catalane a prospéré sous Franco, et ce que cela signifie aujourd’hui

Les séparatistes catalans affirment qu’ils sont entravés par le reste de l’Espagne dans leur développement économique, et particulièrement qu’ils étaient fortement opprimés sous Franco. Mais d’un point de vue purement économique, la Catalogne a bénéficié de la politique espagnole et, plus particulièrement, du régime de Franco, selon Lino Camprubi, chercheur à l’Institut allemand Max Planck d’histoire des sciences.

[...]

La suite ci-dessous :

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents