Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
16 octobre 2017 1 16 /10 /octobre /2017 15:29

 

Un beau matin, vous recevez une lettre signée de la main du directeur de l’Office fédéral de la statistique (OFS). Il vous y invite personnellement à répondre à une enquête téléphonique qui dure 35 minutes. Vous recevez par la suite un questionnaire à remplir.

Le thème de l’enquête: Votre santé.

Dans le même document, vous apprenez que ce ne sont pas des collaborateurs de l’administration fédérale qui vous contactent, mais un Institut Link.

Cela signifie donc que l’OFS a transmis toutes les données concernant la population auprès de laquelle se déroule la fameuse enquête. Vos données personnelles sur votre santé passe donc en mains privées!

Mais le courrier tient à vous rassurer puisque le traitement de vos données restera confidentiel.

Bien sûr qu’à l’ère du big data et autres backdoors (espions dans les logiciels), les promesses ne suffisent pas.

Une petite enquête remplaçant avantageusement une colère, voici ce que j’ai pu collecter sur le fameux Institut. Voici ce qu’en dit Wikipédia: » Le Link Institut (anciennement Link Marketing Services AG [1]), dont le siège se trouve à Lucerne, est une société d’études de marché suisse opérant à l’international. C’est le numéro deux de l’industrie en Suisse après GfK Suisse. Le Link Institute recueille des sondages représentatifs pour diverses entreprises et bureaux fédéraux.Cela se fait au moyen d’enquêtes téléphoniques, d’enquêtes en ligne, d’enquêtes personnelles et d’enquêtes écrites.

Le public plus large est connu de l’Institut Link principalement à travers des enquêtes pour l’administration fédérale. L’enquête suisse sur la population active (SAKE) de l’Office fédéral de la statistique [2], le baromètre des apprentissages du Secrétariat d’Etat à l’éducation, à la recherche et à l’innovation (SBFI), sont des instruments décisionnels importants pour l’élaboration des politiques dans les domaines concernés. ainsi que les nombreuses enquêtes de santé réalisées par l’Institut Link au nom de l’OFSP. » https://de.wikipedia.org/wiki/Link_Institut

Cela signifie que l’Institut détient des base de données massives sur la population! Vous répondez à des interviews, pensant que c’est votre administration publique qui la traite, mais non c’est un Institut privé.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents