Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 15:18

En Allemagne, mais aussi en France, certains patrons - agence d'architecture par exemple - imposent à leurs salariés le statut de "travailleur indépendant". En toute illégalité. Ici c'est l'auto-entreprise qu'on veut imposer ... S'auto-exploiter et exploiter un ou deux de ses anciens collègues, c'est ce que refusent les chauffeurs des ambulances des Trois rivières.

En matière d'exploitation, c'est l'imagination débridée sous l'ère Macron ! YG

Les salariés des ambulances des Trois rivières occupaient hier, dans la zone d’activités de l’Alouette, l’un des deux sites de la société, avec Les Cantonales à Fourmies.

"J e crois qu’on s’est mal compris. J’ai juste voulu expliquer comment ça se passe quand on décide de devenir indépendant... »

– « Non, tu ne m’as pas tenu ce discours : tu m’as proposé d’être auto-entrepreneur. De choisir deux personnes et de monter mon auto-entreprise. »

Greg, devant la grande majorité de sa cinquantaine de collègues, brise un à un les arguments de son nouveau directeur. Réunis dans le garage à ambulances de la zone d’activités de l’Alouette, devant lequel un piquet de grève est en place depuis 8 heures du matin, presque tous les salariés des Ambulances des Trois rivières écoutent attentivement l’échange. José, le directeur, est en nage. Greg, dans son gilet jaune fluo, fulmine. Comme beaucoup d’autres, il n’en revient pas. Le rachat de leur entreprise par un certain Ludovic Paresys date de cet été à peine. Et déjà, leur emploi est menacé.

«Il faudrait faire un nombre d’heures énorme pour atteindre le chiffre d’affaires qu’on nous promet. Ça n’est pas pareil au niveau des retraites, congés, arrêts maladie...»

La suite ci-dessous :

http://www.lunion.fr/52088/article/2017-09-28/les-ambulanciers-refusent-l-auto-entrepreneuriat

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents