Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 04:38

Lu sur le site de la Filpac CGT Chapelle Darblay (UPM)

 logo_ud-cgt-76

solidaires

logo_fo_r_tunef

*

*

*

*

*

*

APRES LE SUCCES DU 12 SEPTEMBRE

Jeudi 21 septembre

Grèves et manifestations

gjtAvec près de 500 000 manifestants dans toute la France dont plus de 15 000 en Seine Maritime, de nombreux arrêts de travail dans le privé et le public, la première journée de mobilisation nationale contre les ordonnances Macron a été un succès qui appelle des suites.

 Contre les attaques du gouvernement et du patronat, la riposte s’organise dans de nombreux secteurs. Ainsi contre la remise en cause des contrats aidés qui va laisser plus de 1 400 personnes sur le carreau en Seine Maritime, une action est programmée par

l’intersyndicale de l’éducation nationale mercredi 20.

 Dans le secteur des transports, la CGT et FO appellent à la grève  à partir du 25 septembre et les retraités manifesteront le 28 septembre. Tous les ingrédients sont réunis pour la construction d’un vaste mouvement d’ensemble permettant de faire reculer le gouvernement sur les ordonnances et sa politique de régression.

 Les ordonnances s’inscrivent dans la continuité de la loi El Khomri. Il s’agit d’une attaque sans précédent contre le monde du travail public et privé. Le projet du gouvernement, maintenant connu, répond très précisément aux revendications du MEDEF.

 Macron va plus loin que Valls-El Khomri pour casser la hiérarchie des normes :  

-                  L’accord d’entreprise primera sur l’accord de branche permettant aux patrons de jouer la concurrence du moins disant. 21731517_10155960161294349_7114768046588649192_o

-                  Il sera possible d’instaurer des conditions moins favorables que le Code du travail en matière de recours aux CDD, à l’intérim ou aux contrats de chantier. 

-                  Il sera possible de conclure des accords d’entreprise moins favorables que la convention collective en matière de primes, treizième mois, congés supplémentaires. 

-                  Pour « répondre aux nécessités de l’entreprise » un accord d’entreprise pourra même baisser les salaires, augmenter la durée du travail et imposer des mutations autoritaires !

Les conventions collectives devront prévoir des droits différents pour les salariés des petites entreprises (moins de 50) et le Ministère pourra refuser que s’applique une convention dans toutes les entreprises au motif qu’elle « porte une atteinte excessive à la libre concurrence ».

*

NON AUX ORDONNANCES MACRON QUI  CASSENT LE CODE DU TRAVAIL.  

mpNON A LA CASSE DES SERVICES PUBLICS   *

 Macron va plus loin que Rebsamen pour casser les protections et le droit syndical :

-                  Les Délégués du Personnel (DP), Comité d’Entreprise (CE), seront transformés en un « Comité social et économique » engendrant la suppression des CHSCT, outil indispensable pour défendre la santé des salariés. Ce qui veut dire moins de droits et  moins de représentants du personnel.

-                  Les patrons pourront négocier directement des accords avec des élus non syndiqués dans les entreprises de moins de 50 salariés, et même dans les moins de 20 faire ratifier directement un accord par un référendum patronal. C’est une brèche ouverte au monopole syndical pour négocier ce qui avait été gagné en 1936, écartant les négociations avec des délégués acquis au patron.

-                  C’est une attaque frontale pour instaurer partout des « syndicats Maison » contre les syndicats indépendants du patronat.

Macron va plus loin pour faciliter les licenciements :

Les multinationales ne devront justifier leurs licenciements que par leur mauvaise santé en France sans prendre en compte les bénéfices réalisés au niveau international.

Le licenciement sans cause réelle et sérieuse, qui enfreint le droit, sera grandement facilité, les indemnités dues par l’employeur étant désormais prédéfinies.

 Toutes ces mesures réduisent les droits des salariés, des jeunes, des chômeurs et des retraités. Tout est mis au service du CAC 40 et de la Finance, alors que d’autres solutions sont possibles.

Organisons ensemble la mobilisation pour :

9 Le retrait des Ordonnances Macron, l’abrogation de la loi El Khomri.

9 La défense du Code du travail et le rétablissement de la Hiérarchie des normes.

9 Le maintien des Instances Représentatives du Personnel tel qu’existant (CE, DP, CHSCT…) et le maintien de tous les droits syndicaux.

9 Le refus du plafonnement des indemnités pour licenciement frauduleux.

9 L’augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux.

9 L’interdiction des licenciements et des contrats précaires.

9 L’abaissement du temps de travail à 32h hebdomadaire, sans flexibilité avec embauche équivalente.

9 La défense des Services Publics, le maintien du statut de la Fonction publique, et la hausse du point indiciaire pour tous.

9 La transformation des emplois aidés par nature précaires en CDI ou sous statut.

9 Le refus de la hausse de la CSG et l’abaissement des aides personnalisés aux logements. 9 Pour la reconnaissance du statut du travailleur en formation.

 

LE 21 SEPTEMBRE TOUS EN GREVE !

          MANIFESTATION ROUEN,  10 h 30 cours Clémenceau .

*

Pour les Pap-Chap, arrêts de travail de 10h à 15h. 

*

L’assemblée du personnel du matin est supprimée, celle de l’après-midi est maintenue.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents