Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 05:35

Le 21 juillet FO signait ce texte en Seine-Maritime. 

Pas sûr que le ralliement de JC Mailly à la contre-réforme de Macron soit apprécié dans toutes les bases et fédérations de la centrale syndicale.

Vu sur le site de l'UL-CGT d'Elbeuf

Non à la loi travail XXL !

Pas touche aux fonctionnaires et à leur statut !

le 12 septembre tous en grève !

 

Les Unions Départementales CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES et l’UNEF de Seine-Maritime réunies le 11 juillet 2017 ont partagé leur analyse sur la situation économique et sociale du pays, ainsi que sur les annonces du Président de la République et de son Gouvernement.

 

Nous rappelons que la Loi Travail El Khomri, rejetée par 70 % de la population, a été combattue par de longs mois de grèves et manifestations. Nous en exigeons toujours l‘abrogation.

Le Président de la République et le Gouvernement préparent un projet Loi Travail XXL aggravant la loi El Khomri. Leur volonté d’imposer cette réforme par ordonnances est un déni de démocratie.

 

Nos organisations rappellent qu’elles refusent :

* l’inversion de la hiérarchie des normes et la primauté de l’accord d’entreprise sur la convention collective, qui organiseraient le dumping social.

* la précarisation du contrat de travail avec le « CDI de projet », CDD déguisé.

* le referendum d’entreprise qui permettra à l’employeur de faire du chantage à l’emploi, au salaire, au temps de travail...

* la fusion de toutes les instances représentatives du personnel (comité d’entreprise, délégué du personnel, CHSCT, délégués syndicaux) pour diminuer les moyens d’actions et de défense des salariés

  • les licenciements facilités, le plafonnement des indemnités prud’homales...

Nous refusons également la suppression des cotisations salariales sur l’assurance maladie et chômage « remplacées» par une hausse de la CSG. Ce serait alors la fin de la sécurité sociale créée en 1945.

De même, nous nous opposons à la remise en cause des retraites par répartition au profit d’une retraite par points. Une telle mesure aurait pour effet d’augmenter l’âge de départ à la retraite et de diminuer les pensions. Dès 2018, les retraités devraient supporter les effets désastreux sur leur pension de la hausse de la CSG.

De plus, nous refusons la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires et le gel du point d’indice, annoncés par le Gouvernement, aggravant la situation des services publics déjà malmenés par les politiques d’austérité. Nous sommes totalement opposés au rétablissement du jour de carence.

Depuis plus de 30 ans les politiques libérales de destruction des acquis sociaux ont prouvé leur inefficacité en matière de lutte contre le chômage ; elles ont au contraire aggravé la précarité et l’insécurité au travail des salariés.

Les Unions Départementales CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES et l’UNEF de Seine-Maritime sont dès maintenant mobilisées pour informer les salariés sur les contenus des projets d’ordonnance.

Forts des revendications que nous partageons pour les garanties collectives, dans le privé (défense du Code du travail, conventions collectives, hiérarchie des normes et droits syndicaux) et dans le public (défense des statuts, refus des suppressions de postes et du jour de carence, hausse du point d’indice), nous souhaitons, dès la rentrée et dans l’unité la plus large, tout mettre en oeuvre pour faire aboutir les revendications et nous opposer à toute régression sociale.

Elles appellent les salariés, les jeunes, les retraités, les privés d’emploi à se préparer et s’engager dans toutes les mobilisations à venir.

Rouen, le 21 juillet 2017

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Action communiste - dans Luttes de classe Normandie La CGT
commenter cet article

commentaires

Articles Récents