Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 15:36

Sous Macron, Veolia et le lobby de l’eau plus influents que jamais

par Olivier Petitjean sur l'Observatoire des multinationales

Les élections passent, le lobby de l’eau reste. On a beaucoup épilogué sur le renouvellement de l’Assemblée nationale suite aux derniers scrutins français. En réalité, Veolia et plus largement le lobby français de l’eau y restent plus présents que jamais, avec trois élues anciennes employées de la multinationale ou ex dirigeantes d’officines liées au lobby. Brune Poirson, chargée de la responsabilité sociétale de Veolia dans le cadre de la privatisation de l’eau de Nagpur, en Inde, s’est même vue confier un poste de secrétaire d’État au sein du ministère de la Transition écologique et solidaire.

L’Assemblée nationale a beau avoir été profondément renouvelée, les lobbys y restent tout aussi puissants. Et peut-être plus puissants que jamais, si l’on considère qu’au sein de la « société civile » ralliée au parti d’Emmanuel Macron, on trouve surtout des profils liés au monde des affaires. Ce sont ainsi pas moins de trois nouvelles députées (deux de La République en Marche, l’autre siégeant parmi les Républicains « constructifs »), dont l’une a été rapidement propulsée secrétaire d’État, qui ont des liens étroits avec le lobby de l’eau. [...]

Le greenwashing au Ministère [...]

Privatisation de l’écologie et du développement [...]

Lire la suite ci-dessous

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents