Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 13:44

Lu sur Actu.fr/normandie

"Le site de Sotteville-lès-Rouen ne compte plus qu’une centaine de cheminots. La moitié des effectifs a été supprimée à la suite d’une réorganisation interne, en 2015.

Le fret ferroviaire est un secteur libéralisé et ouvert à la concurrence. En France, la SNCF possède seulement 60 % du marché. En Normandie, la moitié seulement. Philippe Moritz parle d’une réorganisation inévitable"

"Le fret est aussi confronté au transport routier, plus compétitif pour les industriels. « Depuis la crise de 2008, certains se sont tournés vers le transport par route et ont renouvelé les contrats avec ces sociétés de transport », complète le directeur de la communication. En France, seul 10 % du transport de marchandises se fait par les rails."

Commentaire:

La SNCF malade de la privatisation et de commission de Bruxelles

La SNCF malade de la privatisation, de la "concurrence libre et non faussée" du traité de Maastricht rejeté par les Français mais quand même mis en oeuvre.

La SNCF malade du tout routier

Elle est aussi malade du tout routier, moins cher que le train car livré au dumping social du travail détaché, du faux travail indépendant et à la concurrence des pays de l'Est.  Ces derniers paient moins leurs salariés, ont choisi des prestations sociales au rabais et moins de cotisations sociales payées pour leurs salariés.  Les camions polonais et lithuaniens ne transportent pas que des produits importés de Pologne ou de Lithuanie.  Ils pratiquent aussi le cabotage : transport à l'intérieur d'un pays.

Toutes ces conditions dictées, créées par la commission de Bruxelles et l'UE explique les difficultés de la SNCF Fret et les suppressions d'emplois à Sotteville les Rouen.

Le gouvernement doit protéger le travail et les salariés en France

C'est de la responsabilité du gouvernement français de protéger le travail et les salariés en France et de se battre pour les intérêts des salariés de la route et du rail en France.  Car ce qui se passe sur la route se passera aussi sur les rails.  En le faisant le gouvernement français contribuerait à faire cesser des pratiques honteuses et des conditions de travail indécentes sur notre territoire.  Et aussi à faire pression sur les compagnies de transports européennes, du rail ou de la route, pour qu'on ne parle plus de "dumping social" mais de "progrès social".

Que la France exige que sur le territoire français, ce soit les lois françaises qui s'appliquent au travai: SMIC et cotisations sociales.

Ce n'est certes pas le chemin choisi par E Macron qui voudrait des accords d'entreprises : pour que les compagnies en France pratiquent aussi le dumping social.

Les Français malades du transport routier :

Que dit Nicolas Hulot ?

Au moment où E Macron condamne Trump et déclare que ce dernier a fait une "erreur pour les intérêts de son peuple et une faute pour l'avenir", il devrait faire cesser en France le "tout camion" qui contribue fortement à la pollution dans les villes et sur tout le territoire.  Le fret ferroviaire et le ferroutage ( transport des camions sur rail) devait être une des solutions.  La commission européenne, la "concurrence libre et non faussée" et E Macron en ont décidé autrement.  On attend les interventions de Nicolas Hulot sur ces questions.

Yvette Genestal

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Action communiste
commenter cet article

commentaires

Articles Récents