Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 12:14

Les salariés de Simply market Amiens ripostent

Les salariés se sont déplacés dans les Yvelines.

Les salariés se sont déplacés dans les Yvelines.
 

Après l’annonce de la suppression de 462 postes en France au sein des services administratifs de Simply Market, détenu par Auchan Retail France, filiale du groupe Auchan, les salariés du site d’Amiens organisent la riposte. Une cinquantaine d’entre eux se sont rendus ce jeudi dans les Yvelines, devant le siège social de leur direction, afin de réaffirmer leur volonté de combattre ce plan social dont les salariés ne veulent pas. «  Nous sommes également venus voir nos collègues pour leur montrer qu’ils ne sont pas seuls et leur dire que nous mènerons ensemble cette lutte partout en France. Si nos camarades du site de Strasbourg n’ont pas pu se joindre à nous aujourd’hui, ils ont en revanche rejoint le mouvement de grève lancé ce jeudi à Amiens dans les services concernés. Ce plan social n’est pas une fatalité, et aucun chèque ne remplacera jamais les emplois des salariés de l’entreprise. On se battra jusqu’au bout  », martèle Claude Leclercq, délégué syndical CGT qui évoque le petit village gaulois d’Amiens, prêt à mener la lutte au niveau national.[...]

La suite ci-dessous

http://www.courrier-picard.fr/35886/article/2017-06-08/les-salaries-de-simply-market-amiens-ripostent#

La première question écrite de François Ruffin : Simply Market

Ma première question : quand la famille Mulliez s'enrichit et licencie

Voici ma première question écrite adressée au gouvernement, à la ministre du Travail en l'occurrence. Il est possible que les services de l'Assemblée modifient, rectifient, y mettent des formes. Ca fait suite à nos rencontres avec les élus CGT-FO du site Simply-Market d'Amiens.

Monsieur François Ruffin alerte Madame la ministre d'Etat, ministre du travail, sur les licenciements en cours dans le groupe Mulliez.

Suite à une "réorganisation", à la fusion de Auchan et Atac, 70 postes vont être supprimés à Amiens, 870 au niveau français. Pour tous ces licenciements, pour l'instant, aucune prime supra-légale n'est prévue. (Sources FO et CGT.)

Le groupe de la famille Mulliez ne crie pourtant pas famine: "Auchan Holding a vu son bénéfice net progresser de 14% l'an dernier... " (L'Express, 10 mars 2017). Les dividendes ont augmenté de 75 % en ce printemps 2017, à hauteur de 350 millions d'euros. Avec 26 milliards d'euros, Gérard Mulliez est aujourd'hui la troisième fortune de "France". Entre guillemets, car la famille s'applique à déposer ses économies en Belgique: la Justice les a d'ailleurs perquisitionnés, les soupçonnant de fraude fiscale et de blanchiment. (Le Parisien, 10 mai 2016.)

Mais c'est un autre souci qu'on voudrait pointer: avec 84 millions d'€ (source entreprise), Auchan est, semble-t-il, le troisième plus gros bénéficiaire privé du Crédit Impôt Compétitivité Emploi (après Casino et Carrefour). L'année où ces aides étaient perçues pour la première fois, l'effectif a diminué de 1400 personnes... Mais les dividendes des actionnaires familiaux étaient triplés.

Ces aides ont été octroyées sans la moindre conditionnalité et, ajoutera-t-on, sans ciblage: la grande distribution n'est nullement soumise à la concurrence internationale.

Compte tenu de ces éléments, M. François Ruffin apprécierait que Madame la ministre fasse connaître les mesures qu'entend prendre le Gouvernement dans ce dossier, mais au-delà souhaite l'interroger sur ce que contiendrait la loi travail n°2 qui empêcherait les multinationales de licencier alors que leurs bénéfices grossissent.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents