Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 02:45

La première faute politique du PCF est le flou qu'il a entretenu concernant l'union avec le PS alors que celui-ci faisait une politique de droite.  La deuxième a été son incapacité à trancher et à décider entre une candidature unitaire et une candidature "communiste". Les atermoiements n'ont pas permis de clarifier ses positions.  Sans compter sa doctrine  très européiste dans l'espoir sans doute de sauver des accords électoraux avec ce qui reste du PS.

La FI a-t-elle eu des exigences intransigeantes et dominatrices en réclamant, de fait, un suicide collectif du PCF ? 

La FI insoumise semble vouloir exercer un contrôle absolu sur la gauche radicale.  Exiger de ses partenaires qu'ils abandonnent leur programme pour adopter le sien sans discuter, ce n'est pas vouloir le rassemblement.  Or la FI est un colosse aux pieds d'argile.  Pendant la campagne des présidentielles, j'ai peu vu ses militants sur le terrain et j'ai beaucoup vu les affiches et les militants du PCF.  Vouloir "rassembler", c'est ne pas oublier cela.

Sans compter que nous assistons une lutte des places pour obtenir le plus grand nombre de suffrages sous la bannière FI ou PCF : chaque voix compte pour les subventions aux partis politiques.  Abandonner sa bannière pour se ranger sous une autre a des conséquences financières importantes.  Ces dispositions sont mortifères pour la démocratie.  Gagner des voix, ce n'est plus seulement faire progresser les idées que l'on défend ( par exemple un authentique Parti communiste chercherait à faire progresser les idées révolutionnaires ), gagner des voix dans le système actuel, c'est aussi gagner de l'argent.

Le pire est que cette polémique lamentable brise les espoirs et la dynamique militante nés de la campagne même de Mélenchon durant la présidentielle.  Ce qui devrait primer, ce sont, avant tout, les intérêts des salariés, des ouvriers, des retraités.  Ce n'est pas le cas.  Une fois de plus, il est à craindre que ces derniers n'aient à compter que sur leurs propres forces. Car il n'y a pas de sauveur suprême.

(Commentaire Yvette Genestal)

 

Législatives : le PCF a t-il tout fait pour le rassemblement ?

Le PCF et la France Insoumise (FI) se renvoient la responsabilité de la division pour les législatives de juin 2017.

Cette division peut entrainer l’élimination de la gauche du deuxième tour des législatives dans de très nombreuses circonscriptions alors que, unie, elle arriverait en tête du 1er tour dans plus de 200 d’entre elles.

Mais pourquoi cette désunion ?

[...]

Lire la suite pour comprendre les divergences entre FI et PCF.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents