Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 20:40
Elections législatives : vérité de ce côté-ci de la Manche, erreur au-delà ...

Elections législatives : vérité de ce côté-ci de la Manche, erreur au-delà…

premier tour des législatives

Le scrutin français du 11 juin a été marqué par une abstention massive. La « vague » annoncée de députés « macronistes » ne reflète nullement un enthousiasme populaire, et laisse entières les contradictions à venir.

Le premier tour des élections législatives françaises s’est déroulé le 11 juin. Il a été marqué par une abstention record : plus d’un électeur sur deux (51,3%) a boudé l’isoloir.

Les questions européennes n’ont tenu aucune place dans la campagne (à la différence de ce qui fut – un peu – le cas lors des présidentielles). Dès lors, peut-être de nombreux électeurs ont-ils pris acte du fait que les décisions les plus essentielles sont déterminées au niveau communautaire, ce qui relativise très largement le rôle des députés français. Là pourrait se trouver une des raisons du silence des urnes. [...]

Lire la suite ci-dessous

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents