Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 13:50

En Seine-Maritime l'association l'association ADEVA 76 a recensé  2500 victimes de l'amiante et se bat "pour faire reconnaître comme maladie professionnelle tous les cas d'exposition de salariés (mais aussi et surtout d'anciens salariés) qui, après avoir été exposé à l'amiante, ont eu des problèmes de santé…

Des secteurs entiers sont concernés comme les métiers de la pétrochimie, du bâtiment ou du portuaire. Mais aussi ceux (moins "identifiés) du domaine de l'automobile et des garages. "

"Perdre sa vie à la gagner" -  Amiante - En Seine-Maritime, à ce jour, 2500 victimes - Vers un non-lieu dans plusieurs dossiers ? - Que va répondre le gouvernement aux salariés et à leurs familles, doublement victimes, de la substance cancérigène et de la justice de classe ?

DRAME DE L’AMIANTE : Communiqué de la CGT

L’injustice sans fin...

mercredi 28 juin 2017

Les médias relayent, depuis ce matin, la demande du Parquet de Paris de mettre fin aux investigations dans plusieurs enquêtes pénales concernant le scandale de l’amiante, en France, mais cette affaire va bien au-delà de cette fibre tueuse.
Les juges du parquet considèrent qu’il est impossible de déterminer avec certitude quand les victimes ont été intoxiquées. Cette décision permet d’ouvrir une voie royale à des non-lieux dans de nombreux dossiers emblématiques en cours.
Plus de 20 années d’instructions, d’atermoiements, d’entraves, de mobilisations pour une ultime humiliation lancée à la face des milliers de victimes et de leur famille une infamie !
La réalité du travail ouvrier est-elle si éloignée de l’univers de ces gens-là ?
Est-il juste que les travailleurs perdent leur vie à la gagner, dans un pays où les inégalités d’espérance de vie sont les plus grandes ?
Cette décision inique, si elle est confirmée, participe de la banalisation du mauvais traitement des salariés et valide qu’aucun responsable exposant en toute connaissance de causes des travailleurs à des produits CMR ne peut être poursuivi pénalement uniquement par l’imprécision de la date de contamination, même si le lien de causalité est établi. C’est une impunité générale accordée aux industriels : un permis de tuer !
Aujourd’hui, plus de 2 millions de salariés sont exposés à ces produits.
Cette conclusion du parquet serait en totale opposition avec des années de discours d’incitation à la prévention.
Le nouveau gouvernement ne peut pas rester silencieux devant tant d’injustice et de tels enjeux. Ministre du Travail, ministre de la Santé et Premier ministre doivent s’exprimer pour rendre leur dignité aux victimes et à leurs familles et sécuriser la santé des salariés.
La valeur travail, le travail libéré, ce sont, avant tout, respecter celles et ceux qui donnent le meilleur d’eux-mêmes pour l’accomplir mais pas au péril de leur vie.

Montreuil, le 28 juin 2017

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents