Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 08:07

Marie Le Vern a soutenu totalement la politique anti-salariés du gouvernement socialiste.  Elle a tout voté et notamment la loi Macron, la loi travail ... Durant la primaire elle a été porte-parole de Manuel Valls.

Nul doute que ceux qui ont lutté contre la loi Travail s'en souviendront.

La députée socialiste dans les pas de Macron

Marie Le Vern Porte-parole de Manuel Valls pendant la campagne des primaires socialistes, et députée de la 6e circonscription, avait, du bout des lèvres, apporté son soutien à Benoît Hamon. « Je suis restée fidèle à ma famille politique d’origine mais je n’ai jamais caché mes doutes quant à la campagne qui était menée », écrivait-elle, dimanche soir sur sa page Facebook. Celle qui se décrit « de gauche, sociale-démocrate », s’engage « pour faire réussir Emmanuel Macron et que son quinquennat soit utile au pays et à notre territoire. Comme parlementaire, il peut d’ores et déjà compter sur ma voix, au sein de la future majorité présidentielle ». La candidate à sa succession troquerait-elle sa carte PS pour une carte en marche ? ». Réponse de l’intéressée : « Je ne troque rien, je n’oublie pas d’où je viens ». Ses documents de campagne, pourtant, ne marquent pas son appartenance au PS. Marie Le Vern aura pour adversaire la centriste Blandine Lefebvre, la frontiste Françoise Duchaussoy et le communiste Sébastien Jumel. Aucun candidat d’En marche ne s’est pour le moment déclaré.

Pour mémoire, cet article sur notre blog paru en juin 2016, en pleine bataille contre la loi El Khomri.

Partager cet article

Repost 0
Published by Action communiste
commenter cet article

commentaires

Articles Récents