Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
1 avril 2017 6 01 /04 /avril /2017 14:13
"Fake news" : le Conseil européen pris la main dans le sac !

« Fake news » : le Conseil européen pris la main dans le sac !

les médias et les fake news

Une expression a brutalement fait irruption dans la novlangue française : « fake news ». Celle-ci désigne une information délibérément mensongère, voire carrément une histoire volontairement inventée pour déstabiliser les citoyens – en particulier les utilisateurs de réseaux sociaux – et influencer ainsi subliminalement le débat public.

Le concept a été massivement importé de la campagne électorale américaine. Il est désormais entendu, c’est en tout cas ce que nous rappelle sans cesse la presse dominante, que c’est essentiellement à Moscou que se fabriquent et se diffusent ces objets particulièrement dangereux.

Unité spéciale

Une unité spéciale a même été créée au sein des structures de l’Union européenne pour pister et dévoiler ces tentatives perfides ou grossières de « prendre les citoyens en otage ». Et diverses initiatives privées ont également fleuri pour aider les internautes à trier entre vérités indiscutables, et affirmations sans fondement. L’une des plus connues est la création du « Décodex » par nos confrères du Monde, qui guide charitablement les lecteurs pour attirer leur attention sur les supercheries paradoxalement d’autant plus efficaces qu’elles sont invraisemblables.

On regrettera donc la distraction du Décodex et de ses semblables qui n’ont pas dû lire la déclaration finale des chefs d’État et de gouvernement des Vingt-sept publiée samedi 25 mars pour le soixantième anniversaire du traité de Rome. Les dirigeants de l’UE affirment ainsi sans ciller : « nous nous engageons à écouter les préoccupations exprimées par nos citoyens et à y répondre ». Voilà qui répond objectivement en tous points à la définition d’une « fake news ».

Si seulement ce texte historique avait été publié une semaine plus tard, soit le 1er avril, on aurait pu faire preuve d’indulgence. Après tout, ce n’est pas si souvent que le Conseil européen nous fait sourire.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents