Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 21:44

Vivre comme des bêtes dans un camion

En mai 2013, des chauffeurs de camions néerlandais et belges ont mené une action contre la libéralisation des transports qui a favorisé le dumping social. (Photo Alblasserdamsnieuws.nl)

En mai 2013, des chauffeurs de camions néerlandais et belges ont mené une action contre la libéralisation des transports qui a favorisé le dumping social. (Photo Alblasserdamsnieuws.nl)

 

​Marc Botenga

 

Ils dorment dans leur camion, mangent dans la crasse et travaillent pour 2,50 euros de l’heure. Les chauffeurs d’Europe de l’Est sont exploités de manière éhontée.

Environ 2,50 euros de l’heure. C’est ce qu’a été payé un chauffeur de camion hongrois, János Szabó, pour son travail aux Pays-Bas. « Maintenant, je sais combien gagnent les chauffeurs néerlandais, mais à l’époque, je ne le savais pas, a expliqué János au syndicat néerlandais FNV. Ce n’est pas correct, parce que j’ai fait le même travail – ou même plus –, dans le même pays, pour moins de la moitié de ce que gagnent les chauffeurs néerlandais. Notre salaire est une insulte. Nous sommes à peine mieux traités que des bêtes. » Avec le FNV, János a introduit une action en justice. Lui et neuf de ses anciens collègues exigent près d’1 million d’euros d’arriérés de salaire de leur ancien employeur, Van den Bosch Transporten. 

Pour l’avocat du FNV, c’est clair : « Van den Bosch a créé et repris des sociétés satellites en Europe de l’Est afin d’engager des chauffeurs étrangers bon marché et les faire travailler en Europe de l’Ouest pour des salaires horaires de 2,50 euros. »

 

Lire la suite sur le site de Solidaires :

http://solidaire.org/articles/vivre-comme-des-betes-dans-un-camion?utm_source=ptb2017-03-10&utm_medium=email&utm_content=html&utm_campaign=portalnewsletter

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents