Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 13:06

Benoit Hamon a défendu au Havre une autre Europe, une autre assemblée européenne.  Il ne précise pas avec qui il la négociera, ni ce qu'il fera en cas de refus des autres pays européens.  Autant dire que ses propositions sont totalement illusoires.  Et dangereuses.  Car il n'est nullement question pour lui de défendre la souveraineté du peuple français à choisir son destin et sa politique.  L'UE sera toujours supranationale.

Ci-dessous des extraits de l'article de Normandie-actu sur les propositions de Benoit Hamon sur ce sujet:

"Ce projet comporte trois volets : le premier consiste en un « nouveau traité de démocratisation de la gouvernance de la zone euro », qui « mettra en place une Assemblée parlementaire qui remplacera l’Eurogroupe »."

"Principalement composée de députés issus de tous les Parlements nationaux en proportion de la population de chaque pays et des groupes politiques présents dans ces Parlements, la nouvelle Assemblée de la zone euro aurait pour mission de débattre publiquement et de décider du budget de la zone euro, mais aussi des politiques d’harmonisation fiscale et sociale, des cibles à adopter dans la réduction des déficits, etc. Elle fixerait par exemple le taux minimum de l’impôt sur les sociétés en Europe."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents