Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 14:08

Mis en ligne le 3 avril 2017

Avec l'Europe, l'internationale de la finance et du grand patronat s'est dotée d'un gouvernement supra national, véritable outil à accroître ses profits au prix de guerres de conquêtes et d'austérité imposées à tous les peuples. Imposées parce que l'autorité de Bruxelles prime sur celle des différents états , privant ainsi les peuples de pouvoir infléchir fondamentalement par leur vote la politique qu'ils réprouvent.
C'est là la cause principale des abstentions de vote et du regain de popularité du Front National. L'alternance au gouvernement Droite/ Parti socialiste , alternance qui ne change rien, voire qui mène au pire, entraîne au découragement, au désaveu des partis et à l'abstention. L'adhésion quasi totale des autres partis à l'UE fait apparaître le parti de Le Pen comme le seul opposant à l'Europe. L'Europe ayant fait preuve de sa nocivité, l'alternance droite-PS et ses alliés ayant fait faillite, l'ensemble des partis européistes étant recalés à l'épreuve des faits, c'est dans un contexte de crise politique sans précédent que se déroule l'élection présidentielle. Contraint de poursuivre la même politique sous des apparences nouvelles, pour mieux duper l'électorat populaire, le Cac 40 tente de promouvir de nouveaux personnages. E. Macron, dont le passé dans les banques et au gouvernement d'Hollande, offre des garanties de loyauté à la finance, est de ceux-là.

Changer de politique pour vivre mieux et retrouver l'indépendance nationale est pourtant désormais une nécessité. Cela passe forcément par la mise en oeuvre d'un programme offrant une perspective de rupture avec la politique de l'UE et la soumission à la mondialisation capitaliste pratiquée par nos gouvernements successifs. Pour pouvoir être appliqué, un tel programme exige qu' un rassemblement populaire majeur en nombre et en convictions soit réalisé.

L'élection présidentielle, parce qu'elle a été conçue pour confisquer le pouvoir des citoyens, parce qu'elle provoque un déchaînement médiatique visant à déboussoler un peu plus les électeurs, ne crée pas les conditions favorables à la réalisation d'un tel rassemblement. Mais elle est cependant de nature à susciter les confrontations. Celle des personnes bien sûr auxquelles la droite et le PS voudraient qu'on se limite, mais aussi celle des programmes et des idées seule capable d'éclairer les consciences. C'est ce débat que nous devons mener avec l'ensemble des victimes de la politique actuelle et avec tous les partisans d'un réel changement démocratique pour notre pays. Il nous faut débattre pour convaincre et camper à l'occasion de la présidentielle un rapport de forces susceptible à la fois d'éviter la politique du pire et d'être l'amorce d'un rassemblement populaire progressiste et combattif capable d'imposer dans le futur des conquêtes démocratiques profondes. A nos yeux, le seul candidat apte à rassembler les forces de progrès est Jean Luc Mélenchon. Notre soutien à sa candidature ne doit pas être entendu comme un quelconque ralliement inconditionnel à sa personne. Il témoigne simplement de ce que celui -ci est le seul candidat dont les propositions peuvent servir de base à un débat fécond susceptible de générer un rassemblement populaire et déterminé. C'est d'un tel rassemblement que dépendront les acquis des luttes à mener pour contrecarrer les appétits de profits du grand patronat et de la finance, pour conquérir de nouveaux droits politiques et pour que la France retrouve la voie de l'indépendance nationale.

Action Communiste le 29 mars 2017

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents