Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 21:25

Nous publions cette lettre rendue publique par l'AFPS par solidarité avec les militants membres de la direction nationale d'Association France Palestine Solidarité ainsi qu'avec tous les militants de l'AFPS.

AC

Taoufiq Tahani, Président de l’AFPS, vendredi 31 mars 2017

28 mars 2017

Monsieur le Ministre,

Depuis plusieurs semaines, les membres de la direction nationale (Conseil national) de notre association, l’Association France Palestine Solidarité, sont la cible d’intimidations et de menaces de la part d’une prétendue « Brigade juive » : publication d’informations privées sur Facebook et Internet, menaces de mort par téléphone, appels téléphoniques falsifiés ayant conduit à l’intervention des Sapeurs-pompiers, etc. Notre association elle-même et ses salariés en ont également été victimes le 17 mars dernier.

Chacune des personnes visées a bien entendu porté plainte, ainsi que notre association, et nous comptons bien que la justice suive son cours. Mais plusieurs d’entre nous ont également interpellé votre ministère par lettre ou courrier électronique adressé à Monsieur le Directeur de Cabinet (exemple ci-joint). La seule réponse qu’ils ont reçue est un message électronique indiquant que « il n’appartient pas au ministère de l’intérieur de décider des suites à donner aux plaintes qui sont déposées auprès des policiers ou des gendarmes » (également ci-joint).

Nous sommes particulièrement surpris de cette réponse, qui semble faire fi des missions d’ordre public et de protection des libertés qui sont celles de votre ministère. Alors même que la gravité de ces menaces a été relevée par de nombreuses organisations dont le MRAP, la Ligue des Droits de l’Homme et Amnesty International dont vous trouverez ci-joint les communiqués.

Au nom de la liberté d’association, nous attendons au contraire de votre part que vous mettiez fin aux menaces et intimidations dont nous-même, nos salariés, et les membres de notre direction nationale sont victimes depuis plusieurs semaines, que vous mettiez ces groupes ultra-violents hors d’état de nuire et que vous assuriez notre protection.

Ajoutons que cette affaire comprend aussi un volet de protection de notre collectivité nationale contre les ingérences étrangères : la reprise des vidéos menaçantes des prétendues « Brigades juives » par le site israélien « Coolamnews » qui indique avoir à sa disposition un officier de l’armée israélienne, les différentes enquêtes en cours ou publiées en Israël sur les activités coordonnées par le gouvernement israélien contre les personnes et organisations qui critiquent sa politique partout dans le monde, les annonces publiques du ministre israélien de la stratégie en février 2016 : tous ces éléments nous amènent à une forte présomption d’ingérence étrangère dans les menaces et intimidations dont nous sommes victimes.

Nous comptons sur vous, Monsieur le Ministre, pour les dispositions que vous pourrez prendre en ce sens et apprécierions d’en être informés. Pour notre part, nous sommes évidemment à votre disposition pour toute information complémentaire ou pour une rencontre avec vos services.

Dans cette attente, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre respectueuse considération.

Taoufiq TAHANI
Président de l’AFPS

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents