Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 23:04

Que suggère le projet de Constitution syrienne proposée par la Russie ?

Lors des négociations sur le règlement de la crise syrienne à Astana, Moscou a proposé à l’opposition syrienne un projet de Constitution «pour accélérer le processus». L’agence de presse Sputnik qui a pu obtenir le document en révèle les détails.

«Le président est élu pour une période de sept ans par les citoyens syriens via une élection générale, égale et directe et par un vote secret, la réélection du même individu au poste de président est interdite à l’exception d’un mandat supplémentaire», stipule le projet de Constitution syrienne proposé par la Russie à l’opposition modérée lors des négociations à Astana. L’agence de presse Sputnik a pu se procurer le document. Le chef de la délégation russe Alexandre Lavrentiev a souligné que la Russie n’entendait pas intervenir dans l’examen de cette Constitution et que le seul but de ce projet était d’accélérer le processus.

«Le président de la République a le droit de déclarer un référendum national sur des sujets importants relatifs aux intérêts suprêmes du pays et le résultat du référendum est obligatoire et doit entrer en vigueur à la date de l’annonce par le président», propose en outre le projet rédigé par Moscou.

Ce projet a été présenté lors des négociations sur la Syrie qui ont eu lieu les 23 et 24 janvier dans la capitale kazakhe, Astana. Les négociations ont été parrainées par la Russie, l’Iran et la Turquie et ont pu réunir les délégations du gouvernement et de l’opposition syriennes sous le même toit.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents