Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 21:54
WikiLeaks
Par Jean-Marc Manach

Un document obtenu par WikiLeaks, publié avec «Libération», «Mediapart» et «la Repubblica» en Italie, dévoile la manière dont l'agence américaine a sollicité la NSA pour suivre de près la campagne.

C’est une liste de courses un peu particulière, un inventaire à la Prévert d’une trentaine de questions posées par la CIA à la NSA. Objectif : mobiliser les outils d'espionnage pour tout savoir sur un grand rendez-vous démocratique de la vie politique française. C’est aussi un document inédit et passionnant, truffé d’acronymes qui, décryptés, lèvent une partie du voile sur le «cycle du renseignement» américain : qui demande quoi, à qui, pour qui, comment. Qui montre que la NSA est avant tout chargée de répondre aux questions qui lui sont posées par ses «clients». Que la CIA, non contente de solliciter les capacités d'interception de communications de la NSA, demande également à d’autres services de renseignement anglo-saxons de répondre aux questions qu’elle se pose.

Alors que tous les regards sont aujourd’hui tournés vers la Russie, à qui les Etats-Unis ont attribué les piratages des mails du camp démocrate publiés par WikiLeaks, l’organisation de Julian Assange – régulièrement accusée ces derniers mois de faire le jeu du Kremlin – s’invite dans la campagne française. Le document, publié en partenariat avec plusieurs médias européens – Libération et Mediapart en France et la Repubblica en Italie – révèle qu’en 2012, la CIA a espionné la présidentielle. [...]

Lire la suite sur le site de Libération ci-dessous.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents