Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 15:53

Publié le 15 Février 2017

Colombie : la construction de la paix controversée devant l'augmentation de la violence contre des leaders sociaux 

Au cours des deux dernières années, tous les trois jours en moyenne, un leader social ou un défenseur des droits de l'homme a été assassiné.

En 2015, le CERAC a comptabilisé 105 assassinats. En 2016 le chiffre a pu être plus élevé; quelques médias ont parlé de 116 morts. Et seulement depuis l'approbation par le Congrès de l'accord de paix 17 leaders sociaux ont été assassinés.

Ces chiffres sont douloureux puisque derrière chaque mort il y a un drame humain profond. Et ce sont des chiffres inquiétants puisque nous pourrions répéter un patron, qui peut être résumé ainsi : les efforts pour obtenir la paix avec les groupes de guérilleros ou pour réaliser des réformes démocratiques, quand ils sont significatifs, comme l'est sans doute l'accord avec les Farc et les conversations avec l'ELN se sont accompagnés d'une augmentation de menaces et d'assassinats contre des leaders sociaux, en général de gauche.

De nombreuses études ont mis en évidence ce patron antidémocratique de la démocratie colombienne, conformément à laquelle, les ouvertures démocratiques et les avancées de nouvelles forces politiques, en général de gauche, sont violemment fermées par une augmentation de la violence contre les leaders sociaux déployée usuellement par des groupes paramilitaires. L'exemple le plus dramatique est sans aucun doute le génocide contre l'UP. Mais ce n'est malheureusement pas le seul.

[...]

Partager cet article

Repost 0
Published by Action communiste
commenter cet article

commentaires

Articles Récents