Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 14:04

 

De violents affrontements ont fait deux morts, et plusieurs blessés, dont le député communiste arabe-israélien Ayman Odeh (Hadash), mercredi matin pendant de l'opération d'évacuation par la police du village bédouin d'Umm al-Hiran dans le désert du Neguev

 
Violences israéliennes contre le député communiste Ayman Odeh (Hadash) et les bédouins du Neguev
 
Une opération de démolition dans un village bédouin a très mal tourné mercredi dans une communauté emblématique du sud d’Israël, où un policier israélien et un villageois arabe ont été tués dans des circonstances différentes selon les versions de la police et des villageois.

Provocations israélienne et violence contre Ayman Odeh (Hadash)

"La version israélienne est un mensonge. Il (le conducteur) était un enseignant respecté. Ils (les policiers) sont arrivés et ont commencé à tirer sans discrimination des balles en caoutchouc, visant les gens, allant jusqu’à blesser le député (communiste arabe israélien) Ayman Odeh qui essayait de leur parler", a déclaré à l’AFP Raed Abou al-Qiyan, qui dit avoir été témoin direct des faits.

Même témoignage du côté de I24 news, le rabbin Arik Ascherman, co-fondateur de l’organisation Rabbins pour les droits de l’Hommes (Rabbis for Human Rights ), était à Umm al Hiran pendant les affrontements. "Ce qui s'est passé aujourd'hui était simplement une guerre" déclare t-il.
 
Violences israéliennes contre le député communiste Ayman Odeh (Hadash) et les bédouins du Neguev
"À 5 h 30 du matin, il y avait des hélicoptères sous nos têtes, des centaines de policiers sont entrés dans le village, ils commençaient déjà à pousser, à frapper des gens et pointaient des fusils sur des personnes", a-t-il déclaré.

Ascherman précise qu’il n'a pas vu la voiture-bélier mais qu’il était proche du député Odeh quand il a été blessé et décrit ce qu'il a vu. "Il [Odeh] s'est approché des policiers avec ses mains en l'air et il s'est identifié comme un membre de la Knesset", a dit Rabbi Ascherman. D’après les informations d’Ascherman, la police aurait "commencée à le frapper", et lui aurait "tiré dans le dos".

Ayman Odeh, député communiste (Hadash) à la Knesset, a été blessé par la police après avoir été touché une première fois à la tête, une seconde fois dans le dos par une balle en caoutchouc. Il a été évacué au Centre médical de Soroka à Beersheva et soigné pour des blessures.

Chasser les bédouins du désert du Neguev

La Cour suprême israélienne avait approuvée en mai 2015, le plan d'évacuation de 750 à 1 000 habitants bédouins de la tribu d'Abu al-Qian, et de démolition de ce village pour la construction d'un village juif.

La police a entamé l’évacuation dans la nuit de mardi à mercredi. Des heurts ont éclaté à l’aube alors qu’un homme à bord d’une voiture a foncé sur les forces de police.
Nicolas Maury

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents