Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTION COMMUNISTE

 

Nous sommes un mouvement communiste au sens marxiste du terme. Avec ce que cela implique en matière de positions de classe et d'exigences de démocratie vraie. Nous nous inscrivons donc dans les luttes anti-capitalistes et relayons les idées dont elles sont porteuses. Ainsi, nous n'acceptons pas les combinaisont politiciennes venues d'en-haut. Et, très favorables aux coopérations internationales, nous nous opposons résolument à toute constitution européenne.

Nous contacter : action.communiste76@orange.fr>

Rechercher

Humeur

Chaque semaine, AC attribue un "roquet d'or" à un journaliste qui n'aura pas honoré son métier, que ce soit par sa complaisance politique envers les forces de l'argent, son agressivité corporatiste, son inculture, ou sa bêtise, ou les quatre à la fois.

Cette semaine, sur le conseil avisé de la section bruxelloise d'Action communiste, le Roquet d'Or est attribué  à Thierry Steiner pour la vulgarité insultante de son commentaire sur les réductions d'effectifs chez Renault : "Renault fait la vidange"...  (lors du 7-10 du 25 juillet).


Vos avis et propositions de nominations sont les bienvenus, tant la tâche est immense... [Toujours préciser la date, le titre de l'émission et le nom du lauréat éventuel].

 

 
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 16:30

Pas d'illusion. 

Si la commission de Bruxelles, avec Jean-Claude Juncker à sa tête a affirmé publiquement vouloir poursuivre les multinationales coupables d'évasion fiscale et de manoeuvres répétées pour échapper à l'impôt, c'est qu'elle ne pouvait pas faire autrement.

Les scandales des paradis fiscaux, les profits énormes des multinationales, les cadeaux à celles-ci ont fini par faire mauvais genre.  D'autant que les peuples doivent se soumettre à l'austérité européenne, à la compétitivité, à l'exploitation accrue. Les pratiques scandaleuses des multinationales se voient trop.  La complaisance et la complicité de l'UE aussi.  Les peuples européens qui sont de plus en plus nombreux à rejeter l'Union Européenne pourraient bien devenir majoritaires.  Les plus mauvais esprits pourraient même faire le lien entre la politique européenne et le capitalisme mondialisé, condamner l'un et l'autre et vouloir même s'en débarrasser.

Il fallait donc bien donner le change.   Affecter de s'en prendre à ces multinationales prédatrices.  Mais sans rien changer et sans que cela se sache. 

Les journalistes du quotidien britannique "The Guardian" ont révélé l'affaire.  Ils font honneur à leur profession.

Y.G.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents